Littérature : il y a vingt-cinq ans que le fondateur de Nko nous quittait !

0
242

Le dimanche 01 décembre 2012, le conseil académique de la langue Nko de Guinée a commémoré le 25eme anniversaire de la disparition du célèbre inventeur de cette écriture, Souleymana  Kanté.

La cérémonie présidée par la Première Dame de la République a connu la participation de plusieurs personnalités du pays, ainsi que la famille de l’inventeur.

Le conseil académique de la langue NKO a tout d’abord présenté un dictionnaire  à travers son porte parole qui indiquera que c’est durant cinq mois de dur labeur que ce document de 188 pages a pu être élaboré.

Ce document, explique-t-il,  est conçu pour permettre au futur chercheur de se documenter. Il couvre tous les domaines de la science et à cette occasion, le conseil académique a décidé de dédier le document à Souleymana Kanté.

C’est le 23 Novembre 1987  que  la Guinée et l’Afrique entière perdaient un de leur illustre fils  Souleymana Kanté. Fils d’Amara et Djaka Keita. C’est en 1940 qu’il obtint le titre de Fodé, terme malinké attribué à quelqu’un qui a maitrisé le saint coran et qui sait pertinemment l’interpréter. Il  a publié 5 livres par an pendant 38 ans. C’est de cette oeuvre colossale de 183 livres qu’hérite l’académie. Il  se compose de 9 syllabaires, 16 livres de lecture, 24 recueils de poèmes, 3 romans, 46 livres d’histoire, 27 livres de science, 4 livres de cultures générale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici