Crise à l’UFDG : Bah Oury a appelé Cellou Dalein

0
159

Le parti de l’opposition, l’UFDG,  qui traversait une zone de turbulences, semble désormais mesurer l’ampleur de la criise. Sous l’impulsion de la commission de médiation mise en place, Bah Oury, vice-président, en exil, a pris hier son téléphone, dit-il, pour appeler El Hadj Cellou Dalein Diallo.

 » A la demande des sages j’ai appele Elhadj Cellou au téléphone ce matin, nous avons discuté des problèmes que traverse notre grand parti en ce moment, nous avons de part et d’autre réaffirmé nos engagements à nous retrouver dans les prochaines semaines sous les auspices de la commission de médiation » a-t-il posté sur son compte personnel du réseau social facebook.

Les deux hommes ne se sont pas parlés depuis quelques temps à cause de la crise qui a éclatée au sein de la formation suite aux critiques successives de Bah Oury. Le dernier reprochant à Cellou et au bureau de l’UFDG, de n’avoir pas suffisamment mouillé la tenue pour exiger son retour au pays. L’ex banquier est cité comme l’un des commanditaires de la tentative d’assassinat contre le chef de l’Etat, Alpha Conde. D’une pierre deux messages, le vice-président dit s’être entretenu avec quelques militants.

 » Par ailleurs je me suis adressé par téléphone aux militantes et militants du parti réunis en assemblée générale au siège pour les les féliciter, les encourager pour le combat qu’ils ne cessent de mener pour l’instauration d’un état de droit en guinée et aussi les réaffirmer mon engagement pour l’unité de notre parti. » écrit Bah-Oury. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici