Mines : Vale-BSGR sera située sur son sort en 2013 !

0
314

L’avenir de la joint-venture créée entre la brésilienne Vale et la société de Benny Steinmetz, BSGR, est en études, en croire le ministre guinéen des mines et de la géologie, Mohamed Lamine Fofana, dans un communiqué rendu public ce week end.

 » Concernant la partie Nord de Simandou (blocs 1 et 2), qui relève de VBG, l’association entre Vale et BSGR, les questions relatives à la validité des droits de BSGR sont actuellement à l’étude par le Comité technique de Revue des Titres et Conventions miniers, qui prévoit de conclure ce processus durant le premier trimestre 2013, ou avant si les discussions avec les investisseurs aboutissent à un accord » affirme le ministre guinéen des mines.

Octobre dernier, le géant du fer brésilien, Vale qui exploite le minerai de fer des Blocs 3 et 4 du Simandou a suspendu ses activités en Guinée. Il en est de même pour Zogota. C’est selon de sources de bonne foi. Sur les deux sites, nos sources reconnaissent le ralentissement des activités.

 Pour recouper  ces informations, nos efforts pour avoir la version officielle de Vale –BSGR n’ont pas abouti, bien que notre rédaction ait tenté de joindre par plusieurs fois, le service de communication, dont le portable a sonné sans cesse sans que personne ne daigne le décrocher.

Pour rappel, il y a quelques,  le service communication de Vale avait indiqué que Vale n’a pas l’intention de quitter la Guinée. Il a été également laissé entendre que la continuité de ses projets en Guinée est subordonnée à la définition de diverses questions en suspens relative à la nouvelle loi minière. Sans oublier la revue des contrats miniers annoncés par le gouvernement.

A rappeler que le bureau de Vale, qui était sur un projet d’exploration de la bauxite en Guinée depuis 2006, a finalement fermé son bureau dans la capitale Conakry où il a mis à la porte les huit employés.

 Vale-Guinée qui détenait un permis d’exploration de la bauxite met fin à ses activités en Guinée. « Vale Guinée a conclu ses activités d’exploration minière relatives à la bauxite: et les résultats, présentés au gouvernement de la Guinée, se sont révélés économiquement irréalisables » confirme le bureau des relations médias de Vale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici