Jeux africains 2015: Des consultants sportifs interpellent le ministre des Sports

0
215

« Le sport national à la croisée des chemins », tel était le thème d’un point de presse qui s’est tenu ce vendredi 14 décembre 2012 à la maison de la presse sise à Coléah. Trois consultants sportifs, fins connaisseurs de ce secteur, ont livré leurs réflexions.

L’objectif : attirer l’attention des décideurs du monde sportif, surtout du tout nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Sanoussy Bantama Sow, des bonnes décisions à envisager et au bon moment concernant les  XIème jeux africains qui se profilent à l’horizon. Ces jeux africains qui regroupent toutes les disciplines sportives se tiendront à Brazzaville en 2015.

 

Dans son introduction, le consultant sportif, Thierno Saïdou Diakité a souligné qu’il a jugé utile entant que journaliste sportif d’associer ses confrères afin de réfléchir ensemble sur l’avenir du sport guinéen.  Il sollicite auprès du nouveau ministre d’introduire les XIème jeux africains de Brazzaville dans la projection de la politique nationale sportive à mettre en œuvre.

 

« Il faut qu’il – Bantama Sow-  intègre déjà la préparation de ces jeux. C’est maintenant qu’il faut réfléchir sur ce qu’il faut faire pour préparer les sportifs guinéens afin qu’ils soient massivement représentés à ces jeux », conseille Thierno Saïdou Diakité. Avant d’ajouter que le nouveau locataire du ministère des sports  hérite d’une moisson bien riche.

 

« Il lui suffit, avec les hommes qu’il faut,  d’actualiser tous les documents produits pour les adapter au contexte du pays. Dans ce domaine, il n’y a pas à chercher très loin, car le pays dispose des compétences locales pour mener à bien les programmes stratégiques et les plans d’action définis dans le cadre d’une vision globale et cohérente de la politique nationale », précise le consultant sportif.

 

Pour l’ancien Directeur national du sport scolaire et universitaire, Mouctar Bah, il est regrettable qu’il n’y ait personne pour prendre en compte les analyses des personnes expérimentées dans ce domaine, et qui pourraient être utiles pour l’évolution du sport guinéen.

 

Le Secrétaire Général du comité olympique national et sportif de Guinée, M. Nansoko Sadio, lui pense que tout le monde doit jouer sa partition pour l’évolution du sport guinéen.

 

A la fin de ce point de presse, Thierno Saïdou Diakité a saisi cette occasion pour annoncer aux journalistes en place qu’il a reçu un exemplaire de la «   Convention collective de la presse »      provenant du Sénégal sur sa demande et qu’à l’image de cette convention, la Guinée pourra mettre en place la sienne.

 

A son analyse, il s’agira tout d’abord de recenser tous les journalistes guinéens. Il précise qu’en attendant le financement, la liste de ceux de Conakry est déjà ouverte.

 

« A partir d’aujourd’hui,  la lutte pour la protection des droits des journalistes guinéens est engagée », endosse-t-il son manteau de syndicaliste.

 

  Adama Hawa Diallo

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici