Une première, le pape écrit dans le « Financial Times »

0
282

Faut-il y voir la touche du nouveau communicant du Vatican, le journaliste américain Greg Burke? De manière inédite, et quelques jours seulement après être apparu sur Twitter sous le compte @pontifex, le pape Benoît XVI a publié, jeudi 20 janvier, une tribune dans le journal britannique Financial Times.

Dans un court texte, écrit à la demande de la rédaction du journal, le pape, présenté comme « l’évêque de Rome, auteur de L’Enfance de Jésus » (édité chez Flammarion en français), livre une réflexion sur le rôle des croyants dans la société et rappelle le sens du message chrétien à l’occasion de la fête de Noël, marquée par une période d’austérité et de « difficultés économiques pour beaucoup ».

« C’est dans l’Evangile que les chrétiens doivent trouver l’inspiration dans leurs vies quotidiennes et dans leur engagement dans les affaires du monde, que ce soit dans les chambres du Parlement ou à la Bourse », écrit le pape dans cet article en anglais. « Les chrétiens ne devraient pas éviter le monde, ils doivent s’y impliquer. Mais leur implication dans les affaires politiques ou économiques devrait transcender toutes formes d’idéologies. »

Récusant les critiques adressées à l’Eglise catholique sur son conservatisme, le pape précise : « Quand les chrétiens refusent de se prosterner devant les faux dieux d’aujourd’hui, ce c’est pas au nom d’une vision antique du monde. Mais plutôt par ce qu’ils sont libres de toutes contraintes liées aux idéologies. »

Dans son message annuel pour la paix, publié le 14 décembre, Benoît XVI insistait déjà sur la nécessaire »objection de conscience » des croyants face à des lois jugées contraires à l’éthique catholique, qu’il s’agisse de la fin de vie, de l’avortement ou du mariage entre personnes du même sexe.

Ces dernières semaines, le Vatican a multiplié les déclarations contre le « mariage pour tous », tel qu’il est prévu par le gouvernement français, incitant les croyants à se positionner clairement.

Stéphanie Le Bars

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici