Médias-Justice : la plainte de Chantal Cole contre le journaliste Diallo Aboubacar rejetée !

0
310

Le tribunal de première instance de Dixinn a rejeté hier jeudi la plainte pour diffamation déposée par  la patronne du groupe médias  » Alo » contre le journaliste Aboubacar Diallo de la radio « ESpace fm », a-t-on appris.

C’est depuis quelques semaines que cette affaire est pendante devant la Justice. Dans son audience du jeudi, la plainte de Chantal Cole a été rejeté par la Cour pour  » nullités ». L’avocat du journaliste a soulevé des  » exceptions » dans la procédure.

Le code de procédure pénal ne peut être appliqué à partir du moment où la Guinée dispose de la loi L002 sur la liberté de la presse.

En perdant ce procès, contre la liberté d’expression, dame Colle pourrait être emmenée à indemniser le journaliste Diallo.

Dans le second procès qui l’oppose à David Yombouno, ancien rédacteur en chef de cheriefm, les mêmes exceptions sont soulevées par la défense.

Selon nos confrères de Guinéenews, Me Gabriel Kamano, l’avocat de David Yombouno, s’est opposé à l’application du code de la procédure pénale dans cette affaire. « C’est la loi 002 sur la liberté de la presse qui doit régir cette procédure et non le code de procédure pénale », a indiqué l’avocat soutenu par le représentant du ministère public.

Dans la même lancée, Me Kamano dira que le délai de comparution accordé par la loi sur la presse n’est pas égal à celui du code de procédure pénale. « Dans le code de procédure pénale le delai de comparution est de cinq jours alors qu’il est de 20 jours dans la loi sur la liberté de la presse », affirmera-t-il.

La présence de la radio Chérie FM a été également contestée par l’avocat et le substitut du procureur qui ont estimé que Chérie FM en tant que personne morale devait se faire représenter par une personne physique dans ce procès.

Toutes ces exceptions ont été rejetées par Me Raja de la partie civile qui a voulu que les débats de fond soient entamés. Mais le tribunal a préféré renvoyé l’affaire à la huitaine (jeudi 27 décembre). Date à laquelle elle se prononcera sur les moyens développés par le procureur et l’avocat de David.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici