Mines de Dian-Dian : la Guinée et Rusal signent la convention

0
257

Dans un communiqué rendu public, la compagnie UC RUSAL, annonce la signature de l’Annexe à l’Accord avec la République de Guinée précisant les modalités  d’exploitation du plus grand gisement mondial de bauxite Dian-Dian dont Rusal possède le droit de développement.

 Le document a été signé par M. Vladislav Soloviev, le Premier vice-directeur général de RUSAL et Son Excellence le Ministre des Mines et de la Géologie de Guinée, Mohamed Lamine Fofana.

D’après le document signé, l’exploitation du gisement  sera divisée en quatre phases. La première phase  qui doit être achevée d’ici fin 2015, prévoit la construction d’une mine de bauxite d’une capacité de 3 millions de tonnes par an. En plus, aussi vers la fin de 2015, RUSAL va réaliser une étude de faisabilité d’un projet d’extension de la production de bauxite jusqu’à 9 millions de tonnes par an, ainsi qu’une étude de faisabilité pour la construction d’une raffinerie d’alumine d’une capacité de 1,2 millions de tonnes par an.

 

La deuxième phase, qui doit être accomplie d’ici fin 2019, prévoit une augmentation de la production de bauxite jusqu’à 6 millions de tonnes par an.

 

La troisième phase,  que RUSAL a également l’intention d’achever d’ici fin 2019, prévoit la construction d’une raffinerie d’alumine d’une capacité de 1,2 million de tonnes d’alumine par an avec une augmentation correspondante de la production de bauxite afin de répondre aux besoins de l’usine.

 


Le document signé prévoit aussi la quatrième phase du projet, dont le développement reste à la discrétion de RUSAL et dépendra de la situation économique globale et des besoins de la Compagnie. La quatrième phase prévoit l’extension de la raffinerie d’alumine jusqu’à 2,4 millions de tonnes par an et l’augmentation de la production de bauxite jusqu’à 12 millions de tonnes par an.

 

 
«La signaturede ce document marque une étape importantedans ledéveloppement et le renforcementdes relations entreRusalet la Républiquede Guinée, ce qui indique le niveaucroissantde confiance et decompréhension mutuelle entre les parties. Les conditions de développement du projet que nous avons convenu ont été élaboréesdans l’intérêtdes deux partieset reflètentnotre point de vuesur les perspectives dedéveloppement du marchémondial de l’aluminium. Je reste convaincu quele caractère mutuellementavantageuxde notre coopérationpermettra d’améliorerle climat d’investissementen Républiquede Guinée etrenforcer la compétitivité deRUSALen tant que leaderde l’industriemondiale de l’aluminiumet l’un desplus grands investisseurs dansce pays d’Afrique», a commenté Vladislav Soloviev, le Premier vice-directeur général de RUSAL 

 


Le document signé doit être soumis a l’approbation du Conseil d’administration de RUSAL.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici