Innovation –CENI : quel rôle pour les trois nouveaux départements ?

0
316

La nouvelle Commission électorale nationale indépendante voudrait renvoyer l’image d’une structure plus technique que politique.  C’est du reste l’impression qui se dégage dans les allées de l’institution électorale située au quartier Cameroun.

Les innovations opérées lors de la retraite de Bel Air à Boffa du 14 au 17 novembre dernier semblent conforter cette ambition.  Pour la première fois, trois départements ont été créés pour redonner confiance aux acteurs concernés et garantir la sincérité des prochaines législatives. Il s’agit des départements de la Transparence ; des Démembrements ; et de la Sécurisation du processus électoral.

Dans les locaux de l’institution électorale, les arguments ne manquent pas pour expliquer les motivations de ces innovations. La création du département de la Transparence répond au souci de rendre transparente et claire, chaque étape du processus électoral de manière à obtenir l’adhésion de toutes les parties concernées en vue des législatives consensuelles et apaisées.

Elle vise également à faire comprendre aux électeurs, l’importance de la jouissance du droit de vote. Et le fait que leurs bulletins de vote compteront effectivement dans les suffrages.

Pour ce faire, il est prévu la mise en place d’un mécanisme d’observation, de suivi et de contrôle du respect des lois  et l’élaboration d’un manuel  des normes de transparence  en matière électorale.

Concernant le département Sécurisation du processus électoral, comme son nom l’indique, il a mandat de veiller à la sécurité de l’ensemble du processus électoral depuis le recensement jusqu’à la publication des résultats provisoires par le président de la Céni, en passant par l’affichage, la correction, le transport des résultats.

Quant au département des Démembrements dirigé par Amadou Kaba, il est créé pour servir d’interface entre la Céni centrale, les démembrements, et les électeurs. En d’autres termes, il a charge de coordonner les activités des démembrements ; des programmes de formations des démembrements ; et la gestion du matériel après chaque scrutin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici