» A Guéckédou, il y a eu sûrement de la manipulation » affirme le ministre Alhassane Condé

0
299

Lors d’une sortie médiatique ce vendredi, le ministre de l’Administration du Territoire a indexé un ancien membre du gouvernement d’être à la base, avec son épouse, de la manipulation  à Guéckédou où l’on a enregistré en décembre deux cas de morts lors des affrontements entre citoyens et forces de l’ordre.

Sans citer aucun nom, la description faite par le ministre de l’Administration du Territoire, fait penser à l’ancien ministre, Jean-Marc Téliano. Le président du RDIG est celui qui est originaire de Guéckédou, y est allé avec sa femme, y dispose d’une ong et qui a fait  venir les autres leaders de l’opposition.

 » Les jeunes ont compris que c’était de la manipulation. A l’arrivée du cortège de l’opposition, ils se sont ravisés », explique Condé à la radio Espace FM. Au cours de la même émission, il a soutenu par ailleurs que la date du 12 mai 2013 est bien  » tenable » pour l’organisation du prochain  scrutin législatif.

 » Selon le chronogramme donné par la CENI, nous pensons que cette date est bien tenable ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici