Fissure sur le sol à Nongo: Ce que révèlent les enquêtes…

0
275

Ces derniers  temps  les habitants de Kirothi dans la commune de Ratoma ont été surpris de voir des fissures sur leur  terrain. Un phénomène inhabituel pour eux, qui suscite beaucoup d’interrogations et de peur dans la cité.

Aussi, certaines  maisons portent les fissures. Informées, les autorités guinéennes  se sont rendues  sur les lieux afin d’examiner et  calmer la peur des citoyens. Face aux circonstances de ce drame beaucoup pensaient que ces fissures sont dues à un tremblement de terre, ou à un  micro séisme. Pour donc avoir des informations précises, les autorités guinéennes ont constitué une équipe d’expert dans le but de  ressortir la cause réelle  de ce dégât terrestre.
Cette équipe a travaillé durant des jours. Et les résultats de cette enquête  ont été finalement mis à la disposition de la population guinéenne pour taire toutes rumeurs selon lesquelles ce phénomène est dû à un séisme ou un tremblement de terre dans la cité.
Ces fissures sont apparues à proximité du nouveau stade de l’unité de Nongo. Selon l’expert Alpha Boubacar Keita, ce drame terrestre est dû au creusement des forages par la société des Eaux de Guinée (SEG)  dans cette localité.
Ces puits de forages  profonds de 50 m ont causé ces fissures. Pour l’instant la cause est connue, cependant, les habitants qui ont des maisons fissurées n’ont plus de courage de dormir sous  leurs toits de peur que leurs maisons ne s’écroulent.
 A en croire les propos du gouverneur de la ville de Conakry Commandant  Sekou Resko Camara, tous les moyens possibles seront mobilisés pour faciliter l’évacuation de ces victimes dans un lieu sûr. Un citoyen des lieux incriminés nous raconte : « on était vraiment inquiet de l’état d’avancement de ces fissures, maintenant qu’on est situé par les autorités qui promettent de prendre toutes les dispositions pour  parer au plus pressé, on est rassuré… ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici