Législatives: RFC, la première alliance électorale …

0
187

RFC, Rassemblement des forces du changement. C’est la dénomination de la première alliance électorale qui vient de naitre, a appris guineetime. Elle est composée de dix  »petits » partis membres de l’aile dure de l’opposition.

Cheick Tidjane Traoré, leader du parti Mpr, Mouvement pour la république en est le porte-parole. Cette alliance a la particularité de renfermer des leaders « historiques » mais sans aucune assise électorale. C’est le cas de Charles Pascal Tolno du PPG (parti du peuple de Guinée), et de Dr Sékpou Konaté, ancien secrétaire par intérim de l’ex-parti champion au pouvoir, le PUP (parti de l’Unité et du progrès), actuellement leader du MODEM-Guin (Mouvement démocratique guinéen).

Selon Cheick Tidjane Traoré, la création du RFC répond à un souci d’anticipation en prélude aux prochaines joutes électorales. Il présume qu’il n’est pas évident que les grands partis qui composent l’aile dure de l’opposition, les  »coptent » à la faveur des prochaines législatives. Il s’est exprimé sur les  »GG » ce matin du vendredi 1er février.

Or nombre d’observateurs estiment que ces partis qui comoposent aujourd’hui, le RFC n’ont aucun  poids électoral à meme de scorer aux prochaines consultations nationales.

A préciser que le RFC, devra présenter des listes communes sous la bannière du parti d’Aboubacar Sylla (actuel porte-parole du Collectif et de l’ADP)  de l’UFC sur lequel parti, le sigle RFC semble etre inspiré.

Cette nouvelle alliance est un signal fort du commencement des comptes à rebours à 100 jours exactement du 12 mai, date fixée par la CENI, pour la tenue des législatives.

Selon nos informations, les jours et semaines qui suivent, d’autres alliances électorales se formeront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici