Kindia : remise du drapeau national au contingent prêt pour le Mali

0
233

Le Chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, se rendra aujourd’hui mardi 05 février à Kindia où à 14 heures, il remettra le drapeau national au contingent guinéen devant se rendre au Mali dans le cadre de la libération et la pacification du Nord de ce pays.

Telle est l’information qui vient de nous parvenir. Près de 450 soldats guinéens composent ce contingent, en croire à al dernière sortie médiatique du chef de l’Etat à Davos en Suisse.

Plusieurs contingents des armées de la Cedeao précèdent sur le terrain, au Nord-Mali depuis le lancement des opérations de sauvetage du peuple malien par la France.

Selon nos confrères de  » LeMonde », Mille huit cents soldats de l’armée tchadienne sont entrés dans la ville de Kidal, l’ancien fief des groupes islamistes dans le nord du Mali, pour « la sécuriser », a indiqué mardi 5 février le ministère français de la défense.

« Les Français poursuivent quant à eux le contrôle de l’aéroport grâce au renfort de deux sections parachutistes » : quelques dizaines d’hommes, du 1er RCP basés à Pamiers (Ariège). Selon la même source, les soldats français déployés au Mali dans le cadre de l’opération Serval sont désormais près de 4 000.

Les frappes aériennes massives qui se sont par ailleurs poursuivies ces derniers jours dans la région de Kidal « ont permis le traitement de 25 objectifs », « principalement des dépôts logistiques et des centres d’entraînement », dans les zones d’Aguelhok et Tessalit, indique la Défense.
Près de 3 800 soldats africains, dont un peu plus de 2 000 de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), sont également présents au Mali et doivent encore être renforcés dans les semaines à venir. Le Tchad s’est engagé à fournir 2 000 soldats, qui ne font pas partie de la Misma, mais agissent en coordination avec elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici