Marche du 7, waymark et vote des Guinéens de l’Etaranger : la Mouvance se prononce

0
192

Deux mouvements proches de la Mouvance présidentielle  étaient devant la presse ce mardi pour parler non seulement de la nécessité du respect du chronogramme des  législatives  mais affirmer leur expliquer leur  rejet de la marche  projetée  par l’opposition ce jeudi.

 «  Cette marche est un acte de désobéissance civile qui entraine souvent des violences » a condamné le secrétaire exécutif de l’ONG lors d’une conférence de presse ce mardi à la maison de la presse.

Si la préoccupation majeure de l’opposition guinéenne est  la satisfaction de leurs points de revendication à savoir le vote des guinéens de l’Etranger, le départ de  waymark et de  l’operateur de sabary technologie, celle-ci ne reçoit pas naturellement un écho favorable dans la Mouvance présidentielle.

Celle-ci vient de rejeter ces arguments de l’opposition. « S’agissant du départ de waymark, nous estimons que la classe politique et la CENI doivent se remettre à la conclusion de l’OIF relatives aux corrections des faiblesses constatées » a expliqué  Dr Bouna Yattassaye secrétaire exécutif de l’ONG .

Sur la question du  vote des guinéens l’Etranger qui est l’une des revendications  de l’opposition, Yattassaye martèle : «  Si la Constitution autorise le vote de tous les guinéens en âge de voter aux  élections nationales, il  convient de reconnaitre que le vote des guinéens de l’Etranger est juridiquement, et matériellement  impossible » a  répondu  Makanera Kaké Président du mouvement N’dinbôré.

Plus loin il a ajouté que le Code électoral guinéen ne prévoit pas le vote des guinéens de l’étranger. « Les élections législatives ne concernent que les populations qui vivent sur le territoire nationale ».

L’opposition guinéenne quant à elle  tient toujours à  manifester le 07 février pour la satisfaction de ses revendications. Elle a même  définit récemment  à l’endroit de la  population et  autorités du pays leur l’itinéraire qui commence à l’aéroport de Gbessia vers le marché de madina.

Sur ce point, l’ONG « Génération Alpha » du nom du président de la République,  souligne que l’opposition veut terroriser la population à rester chez elle. Pour cette occasion, elle interpelle les forces de l’ordre à prendre toutes les dispositions utiles afin de  mâter les  fauteurs de trouble pendant cette marche pacifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici