Conakry 7 février : les forces de l’ordre mobilisées en haute banlieue

0
221

archivesPlusieurs camions de la  police anti-gang et de la gendarmerie sont postés au niveau des grands carrefours de la haute banlieue de Conakry ce jeudi 7 février en dépit du  » report » de la marche de l’opposition, a-t-on constaté dès l’aube.

Des camions de couleur bleu ou blanche, c’est selon, sont postés à Cosa, Bambéto, aéroport…ce jeudi matin. Des agents qui tournent dans les alentours rappellent les jours de grande mobilisation de l’opposition guinéenne. Mais ce matin, rien de tout cela. Car la marche projetée pour ce jour a été reportée aux environs de 18 heures mercredi, suite à une réunion d’urgence entre les principaux leaders de l’alliance des partis et de l’Adp, élargie au club des Républicains.

Par la voix du porte-parole, Aboubacar Sylla ( UFC), l’opposition affirme sa volonté d’éviter  » des confrontations inutiles » des jeunes.

En effet, selon le département de l’Administration du Territoire, une autorisation de cortège avait été accordée au ministre de la Jeunesse qui devait mobiliser plusieurs associations de jeunes à l’occasion de l’arrivée à Conakry du président de la Fifa. A l’aéroport, le  départ devait être donné. C’est le même lieu qu’avait également choisie l’opposition.

 » On ne peut pas autoriser deux marches le même jour au même endroit » argumente Alassane Condé, ministre de l’Intérieur, mardi dernier, lors d’une rencontre avec élus locaux de Conakry.

La marche de l’opposition a été reportée pour le mercredi 13 février qui sera suivie le 14, par une opération de « ville-morte » dans toute la Guinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici