Téléphonie mobile: L’ARPT présente son nouveau plan de numérotation

0
327

Les  opérateurs de téléphonie mobile, à travers l’Autorité de Régulation des Postes Télécommunications (ARPT) ont annoncé qu’à partir du 31 mars, ils passeront de huit à neuf chiffres pour communiquer.

 

Ils l’ont fait savoir ce mardi, 5 février 2013, lors d’une conférence de presse qu’ils ont conjointement animée à la maison des journalistes à Coléah, commune Matam.

L’objectif de cette opération est de lutter contre la fraude, l’identification de l’opérateur, de l’usager, et la sécurisation des clients. Aussi, il s’agit  d’informer et sensibiliser les consommateurs sur la nécessité de passer de huit à neuf chiffres à partir du 31 mars prochain et sur toute l’étendue du territoire national.

« Le nouveau plan national de numérotation est la source constituée par l’ensemble des numéros permettant d’identifier les points de terminaison fixes ou mobiles des réseaux et  services téléphoniques d’acheminer les appels et d’accorder à des sources internes aux réseaux ». a déclaré Moustapha Mamy Diaby Directeur général de l’autorité de régulation des postes de télécommunication.

Ce plan, dit-on, correspond à un segment du plan de numération mondial (E164). Il fixe les procédures et les conditions de réservation et ressources de numérotation. Et l’ARPT garantit l’accès à ces ressources. Dans leurs communications respectives, les représentants des opérateurs de téléphonie mobile ont, tour à tour, apprécié l’initiative ambitieuse de l’Autorité de Régulation et réitéré leur disponibilité à accompagner ce projet.

Sur les raisons de ce projet, le Directeur général explique : «  J’ai des fois des difficultés à ’identifier les opérateurs de téléphonique mobile à travers leurs codes, puisqu’arreba seul à presque  quatre codes, orange en a deux ainsi de suite. Si moi en tant que directeur j’ai ce problème là et la population lambda. »  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici