Conakry-violences : trois morts déjà…Appel au dialogue du gouvernement !

0
184

Le Gouvernement guinéen vient de faire une nouvelle communication sur la situation de violences à Conakry depuis mercredi dernier. Lisez…

déplore les pertes en vies humaines suite aux violences enregistrées à Conakry le 27 février et les jours qui ont suivi. Ces violences ont non seulement occasionné des destructions de biens publics et privés mais ont également coûté la vie à trois de nos concitoyens : deux civils et un policier.

 

Le Gouvernement guinéen présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et entend faire toute la lumière sur les circonstances de la mort de ces concitoyens.

 

Le Gouvernement salue le retour au calme dans les principaux foyers où des tensions ont été enregistrées les jours précédents. Toutefois, il déplore la persistance des violences dans certains quartiers de la haute banlieue.

 

Le Gouvernement réitère l’appel déjà lancé par le Chef de l’Etat dans son adresse à la Nation du 1er mars 2013, et invite les dirigeants des partis politiques à faire preuve de responsabilité, d’appeler leurs militants au calme, à l’apaisement et au dialogue.

 

Par ailleurs, le Gouvernement tient à rappeler que conformément à l’ordre simplifié du 26 février 2013 de l’Etat Major Général des Armées, les forces militaires ont été consignées dans les casernes jusqu’à nouvel ordre. Conséquemment, le maintien de l’ordre est uniquement assuré par la Gendarmerie et la Police nationales.

 

Les autorités guinéennes tiennent régulièrement informés les médias, la société civile et les partenaires internationaux du déroulement de la situation.

Le porte-parole du gouvernement

Albert Damantang Camara

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici