Violences politiques : l’opposition reporte l’enterrement de ses ‘’morts’’ …

0
407

L’enterrement des  corps des Guinéens tués lors des violences sociopolitiques est reporté à une date ultérieure. Cet enterrement sur fond de marche funèbre était prévu ce mercredi 6 mars à Conakry.

 

C’est  du reste ce qu’a confié Mamadou Mouctar Diallo des NFD à notre rédaction ce matin. Sur les raisons de ce report, Mouctar Diallo a fait savoir qu’une délégation composée de la présidente du Conseil national de la transition, du grand Imam de Conakry, de l’archevêque de Conakry, et bien d’autres personnalités religieuses a plaidé pour le report de l’enterrement.

Cette délégation qui s’est rendue la veille, chez le leader de l’opposition, Cellou Dalein Diallo  aurait développé les arguments portant sur la fragilité de la situation du pays, en mettant en relief la nécessité de préserver la paix et la quiétude en ces temps de ni paix ni guerre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici