» Mo,i je ne suis jamais pressé de répondre » dixit Alpha Condé

0
444

Le président guinéen Alpha Condé a réagi mercredi au cours d’une audience qu’il a accordée à la formation politique du richissime homme d’affaires et politique guinéen Elhadj Mamadou Sylla aux revendications de l’opposition liées à Waymark et au vote des Guinéens de l’étranger.

Parlant de la société sud africaine Waymark, le numéro un guinéen de lancer : « les gens parlent beaucoup. Mo,i je ne suis jamais pressé de répondre. On vous a dit  partout que c’est mon fils et moi qui avons amené Waymark. Toute la campagne, nous n’avons rien dit.. Quand j’ai jugé nécessaire, j’ai sorti le contrat de Waymark. c’est signé par Ben Sylla (Ben Sékou Sylla, premier président de la ceni, décédé en 2010, ndlr) et c’est Dieng (Pathé Dieng, alors chef des opérations de la ceni, ndlr) qui a payé. ça c’était avant le deuxième tour. (…) En quoi j’ai fait venir Waymark…».

Et de réagir à propos du vote des Guinéens de l’étranger réclamé à cor et à cri par ses opposants : « Est-ce qu’ils ont voté une seule fois aux élections législatives en Guinée ? Ils ont voté aux présidentielles. ils nous ont dit tant que Lounsény est là on ne va pas au vote, c’est Lounsény le problème. Lounsény est parti. On a accepté la parité. (…) »

Le 27 février dernier, une manifestation de l’opposition réunie au sein de l’ADP, du collectif et du CDR, pour réclamer des élections législatives libres et transparentes a fait au moins 6 morts, plus d’une centaine de blessés et des dégâts matériels importants.

in mediaguinee

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici