Pillage de magasins : le patronat de Guinée se prononce

0
170

Suite à la marche de l’opposition du 27 février,  le président du patronat guinéen (PAC) déplore le pillage des boutiques et invite les opérateurs économiques à œuvrer plutôt pour la normalisation de leurs activités. 

« Il est impérieux d’attirer l’attention des opérateurs économiques guinéens, face aux difficultés qu’offre notre jeune et fragile économie, de s’abstenir de s’associer à toute organisation qui est de nature à compromettre le cours normal de leurs activités » affirme le président du PAC dans sa déclaration devant un parterre des journalistes.

Sachant que les le commerce ne peut pas se prospérer dans un climat de tension  et d’insécurité, il  invite par la même occasion tous les opérateurs économiques qui portent confiance en sa structure à s’associer désormais à la démarche responsable et professionnelle du patronat de Guinée pour construire la Guinée.

Le patronat Guinéen a pour rôle de protéger et de défendre les intérêts des opérateurs économiques guinéens.

Cependant, dit-il, son organisation n’est nullement le relais encore moins le porte-parole des revendications politiques.

 Il faut noter que depuis le lendemain de cette manifestation, les boutiques et magasins sont restés fermés durant quelques jours  par manque de sécurité à l’endroit des opérateurs économiques et des commerçants.

C’est ce samedi que la plupart des boutiques et magasins ont repris leurs activités.sont ouvertes suite à la demande de l’ONG Goha.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici