Guinée : plus de 20 millions usd pour la consolidation de la paix

0
293

L’atelier d’orientation pour la formulation de la deuxième phase du second plan prioritaire de consolidation de la paix en Guinée a démarré ce mardi 19 mars 2013 dans un réceptif hôtelier de la place.

Organisé par le système des Nations-Unies en partenariat avec le gouvernement guinéen, cet atelier a pour objectif principal de dégager de manière participative, une vision commune des thèmes devant orienter la formulation du cadre stratégique de programmation des projets pouvant bénéficier d’un financement du Fonds de Consolidation de la Paix des Nations-Unies. Ce,  dans les trois domaines prioritaires pour la consolidation de la paix en Guinée qui sont la Réconciliation nationale et le dialogue, la  Réforme du secteur de la sécurité, et l’Emploi des femmes et des jeunes.

Les participants, près de quatre-vingt, issus des départements ministériels, du Système des Nations-Unies et de la Société civile doivent au cours des deux jours de travaux produire un document de synthèse comprenant, pour chacun des trois domaines prioritaires pour la consolidation de la paix, une définition commune des 5 principaux défis et causes structurelles des conflits en Guinée et  une proposition commune des 5 principales interventions à mener afin de créer un environnement propice à la prise en compte des défis émergents en matière de consolidation de la paix en Guinée. 

Pour le coordonnateur Résident du Système des Nations-Unies, Anthony Ohemeng-Boamah, le second plan prioritaire s’est focalisé sur l’apaisement de l’environnement social dans le cadre de l’achèvement du processus de transition et l’amélioration de la gouvernance du secteur de sécurité contribuant ainsi à l’atteinte des résultats de stabilité politique et d’instauration de l’Etat de droit en Guinée.

« … Cet atelier devrait permettre de revisiter le cadre logique du plan prioritaire de consolidation de la paix, tout en mettant l’accent sur les mécanismes de suivi-Evaluation, en valorisant les meilleurs pratiques ainsi que les effets catalytiques obtenus ». M. Anthony Ohemeng – Boamah a ajouté que le second plan prioritaire formulé autour de trois domaines prioritaires a été approuvée pour un financement global de 15 millions de dollars initial et revu à 21 millions de dollars.

Présidant cette cérémonie d’ouverture, le ministre délégué à la défense nationale, Abdul kabélé Camara a affirmé que ce présent atelier reste une opportunité importante pour le pays dans le cadre de la consolidation de la paix. C’est pour pourquoi d’ailleurs, il a exhorté les participants à mener des réflexions permettant d’identifier les actions à la hauteur des défis importants à relever pour une paix durable dans notre pays.

Il est à noter que depuis 2008, le fonds de consolidation de la paix a investi près de 34 millions de dollars (USD) dans la consolidation de la paix en Guinée.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici