Délestage : l’EDG mise sous surveillance…

0
191

 Le gouvernement guinéen a procédé vendredi à la restructuration profonde de la compagnie Electricité de Guinée (EDG), suite aux multiples délestages du courant électrique à Conakry et dans les principales villes du pays.

 

Dans un décret lu sur la Radio nationale, le président guinéen Alpha Condé a créé une structure de mesure transitoire chargée du surveillance et du contrôle financier de l’EDG, dans le souci d’instaurer un système de gestion transparence des fonds alloués à la société pour la fourniture du courant électrique.

Cette démarche gouvernementale vise à assurer une phase transitoire en attendant le recrutement d’un partenaire stratégique dans le cadre d’un contrat de gestion de la société.

Le nouveau comité de gestion composé d’un coordinateur général et de deux coordinateurs adjoints, est directement placé sous la tutelle du ministère de l’Energie, et est chargé d’assurer une amélioration progressive de la fourniture de l’électricité et des performances techniques, commerciales et financières.

Des manifestations violentes contre le délestage du courant ont été enregistrées entre mercredi et vendredi dans plusieurs quartiers de la capitale guinéenne.

XINHUA

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici