Justice: des jeunes de la mouvance menacent de poursuivre Dalein…

0
318

Les chevaliers de la République ont dans une déclaration annoncé leur ambition de poursuivre le président de l’UFDG en justice pour’’ avoir accusé Malick Sankhon Directeur général de la CNSS de financier les loubards lors de la manifestation de l’opposition le  27 février dernier  pour casser des boutiques ‘’.

C’était le lundi 25 mars.
« Nous assistons actuellement à une levée de boucliers de  l’opposition guinéenne contre certains cadres, militants et sympathisants de la mouvance RPG-EN- CIEl» a déclare le porte de cette ONG à l’entame de sa déclaration.

Pour le chargé de communication de Malick Sankhon, M. Diané   a tout d’abord déploré cette attitude du président de l’UFDG avant de dénoncer « sa démarche  faite d’excès de mauvaise foi ; son refus d’engager un dialogue constructif pour la tenue des élections législatives crédibles dans ce pays ».

Plus loin,  il a pointé du doigt l’opposition guinéenne  d’être la prisonnière de ses propres  appréhensions ‘’ elle a peur de perdre et elle exprime cette peur dans la rue par des actes  dramatiques et répétés qui produisent malheureusement le même résultat : la psychose et la rupture’’.

 Les chevaliers de la république  ont dans cette même déclaration suggéré à l’opposition dite radicale de chercher ses boucs émissaires ailleurs dans ses tentatives de destruction des acquis démocratiques du peuple de Guinée.

Les conférenciers ont pris à témoins l’opinion Nationale et internationale sur  les prochains préparatifs pour la marche que l’opposition envisage de   faire. Selon Diané, ces manifs  ont pour objectif ultime d’ouvrir des brèches meurtrières partout dans le corps social guinéen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici