Guinée: au moins 28 morts dans une épidémie de méningite depuis janvier

0
175

Une épidémie de méningite a fait au moins 28 morts depuis janvier en Guinée, a-t-on appris mercredi de source officielle à Conakry.

Une épidémie de méningite qui sévit depuis le 1er janvier dernier dans plusieurs localités de Guinée a fait au moins 28 morts sur 212 cas suspectés, affirme un rapport de la division prévention du ministère guinéen de la Santé et de l’hygiène publique transmis mercredi à l’AFP.

Cette épidémie de méningite, (de type) cérébro-spinal, est pour le moment signalée dans quinze districts sanitaires du pays notamment dans l’Est, le Sud et le Nord, selon ce rapport.

La région de la Haute-Guinée (Est) est la plus touchée avec 20 morts signalés entre janvier et début mars sur 153 cas enregistrés, affirme encore le rapport.

La sous-préfecture de Kintigna, dans la région de Siguiri (Est), a franchi le seuil épidémique avec des taux d’attaque de 18,78 et 14,60 pour 100.000 habitants.

Cette situation a poussé les autorités sanitaires à explorer la nécessité d’enclencher une éventuelle campagne de vaccination des cibles (…) dans les districts sanitaires de la région en vue de limiter la propagation de cette maladie.

La Guinée est située dans la ceinture de la méningite, couvrant 25 Etats d’Afrique subsaharienne, du Sénégal à l’Ethiopie.

La méningite provoque une inflammation de l’enveloppe du cerveau et de la moelle épinière et touche principalement les enfants et les jeunes adultes. Elle peut entraîner des séquelles, comme la surdité ou le retard mental.

(©AFP / 27 mars 2013

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici