La femme et les instances de décision : « Il n’y a que 5 femmes sur les 39 membres du gouvernement »

0
329

A l’occasion de la célébration de la« Journée internationale de la femme », en différé, sous le thème : « Leadership féminin, paix et développement », la directrice régionale de la promotion féminine et des affaires sociales de Kankan, a dressé le bilan de la représentativité des femmes à des postes de prises de décisions au niveau de l’administration publique et des forces armées.

«  Il y a seulement 5 femmes sur les 39 membres  du gouvernement, au Conseil National de la Transition, il y a 32 femmes sur 159 membres malgré le fait qu’il soit présidé par une femme. Pour  un effectif total de 57 fonctionnaires et contractuels permanents à la Cour suprême, il n’ ya que 5 femmes qui occupent des postes de responsabilité. Seulement 10 femmes sur 35 membres au Conseil Économique et Social (CES). A la CENI, sur 25 commissaires, on n’y retrouve que 5 femmes. Sur les 8 gouverneurs de région,  on note qu’une seule femme. Une seule femme occupe le poste de cheffe de cabinet des gouvernorats en Guinée. Tous les directeurs de cabinet sont des hommes, donc zéro femme à ce niveau. Seulement 2 femmes chef de cabinet. Pas de femmes conseillers politiques et chargées de la gouvernance, pas d’attachés de cabinet. Sur 33 préfets, il n’y a que 2 femmes. Il n’y a que 7 femmes sur 38 maires de communes urbaines. Sur 204 sous préfets, il n’ya que 7
femmes, etc. Cet exercice a été fait par dame Aissatou Sow.

Au regard donc de ce constat, les femmes, par la voix de cette dame, sollicitent au près du président de la République, Pr Alpha Condé et de son gouvernement de s’engager fermement dans la promotion et la protection des droits de la femme guinéenne par des mesures concrètes, réalistes et réalisables dont entre autres la promotion et le soutien à la scolarisation de la jeune fille et son maintien à l’école. La nomination de 30% des femmes dans des postes clés de l’Administration publique, de l’économie et la diplomatie. L’implication effective des femmes dans le processus de dialogue politique et sociale. La promulgation du projet sur la parité à l’image d’autres pays de la sous région,

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici