Manifestations du 27 février : le GOHA évalue les pertes à 38 milliards

0
208

A travers une déclaration faite ce jeudi 28 mars à Conakry, dans la commune de Ratoma, le président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA), Mohamed Abdallah Chérif a fait le bilan des dégâts causés pendant et après les jours qui ont suivi la marche dite pacifique du collectif de l’opposition guinéenne.

 

Il estime un  montant provisoire de 38.422.741.300 (Trente huit milliards quatre cent vingt deux millions sept cent quarante un mille trois cent francs guinéens) pour 334 victimes recensées dans les marchés de Madina, Taouyah et Enta, respectivement dans les communes de Matam, Ratoma et Matoto.

Dans un tableau récapitulatif, M. Chérif note au nombre de 33, les tables vandalisées, 38 le total de boutiques et magasins incendiés. 50 conteneurs incendiés, 18 maisons incendiées. 21 véhicules détruits ou vandalisés. Des maisons détruites au nombre de 27,  71 conteneurs vandalisés, 58 boutiques ou magasins vandalisés. 4 véhicules incendiés, 3 briqueteries détruites, 5 motos retirées, 6 personnes spoliées d’argent.

Le président du GOHA a affirmé au cours de son point de presse que ce rapport constitue la première phase de ses investigations et que la deuxième partie exige un travail technique plus poussé et plus complexe qui se fera ultérieurement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici