Manifestation du 27 février : accusé, Naïté répond à l’opposition

0
302

Moustapha Naité était devant la presse vendredi 5 avril. Il a mis à profit, cette rencontre pour briser le silence concernant les graves accusations portées contre sa personne par l’opposition.

 

Pour lui, il s’agit ni plus ni moins que des accusations non fondées. L’opposition accuse Moustapha Naité, directeur général du patrimoine bâti public d’avoir participé à une entreprise d’organisation et de financement de loubards pour troubler la manifestation dite pacifique du 27 février.

Poursuivant, Moustapha Naité affirme : « je n’ai pas eu tort de garder le silence, l’opinion nationale sait faire la part des choses. Ce qui est vrai, ce qui n’est pas fondé  et ce qu’on a monté ».

Vous savez, ajoute -t-il, certains font leur rentrée  en politique en faisant du bruit en accusant les bonnes gens. Cela ne marchera pas, selon le conférencier.

Moustapha Naité invite la presse  a demander des preuves aux opposants au nom de la clarté des débats. Il conclut : « la politique  si elle n’a pas de principe, elle devient misérable ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici