Fria : les mineurs fâchés !

0
240

Les travailleurs de Rusal-Friguia réclament leurs arriérés de salaires à travers un sit-in organisé  ce mardi devant les locaux de la préfecture de Fria.

 

Après avoir marché dans la ville, il y a quelques jours, à l’occasion de l’an 1 de l’arrêt de leur usine, ils avaient battu le pavé, dans la ville, criant leur ras-le-bol de la situation.

Cette usine, fermée depuis le 4 avril 2012, plonge toute une ville dans une misère indescriptible.

Le ministre guinéen de la Fonction publique Mme Mariama Bah a annoncé lundi au cours d’un meeting tenu à Fria, localité abritant l’usine d’alumine de la compagnie Rusal, la venue prochaine en Guinée d’une délégation russe, devant conférer avec le gouvernement autour de l’épineuse question de la relance des activités de l’usine de Friguia, qui se trouve à l’arrêt depuis le 4 avril 2012 suite à un mouvement de grève des travailleurs, a-t-on appris mardi de source syndicale.

Cette délégation est attendue en Guinée le 12 avril, et sa venue permettra sans doute de trouver une issue à cette crise qui affecte cette entité de transformation industrielle rachetée par le géant minier russe Rusal sous la deuxième République.

La ministre a en outre promis le paiement imminent des arriérés de salaires des travailleurs, qui connaissent en ce moment des moments de disette, à en croire nos sources.

Le 4 avril dernier, à l’occasion du premier anniversaire du déclenchement de cette grève qui paralyse l’usine de Friguia, les travailleurs mécontents ont barricadé les locaux administratifs de la cité, empêchant ainsi tout accès à ces lieux.

Une délégation composée du secrétaire général du syndicat de l’usine Mamady Kourouma et du préfet de Fria avait aussitôt fait le déplacement sur Conakry pour prendre langue avec le gouvernement.

Il conviendrait de noter que la reprise des activités de Friguia nécessite un financement de 50 millions de dollars selon la direction de Rusal.

Pour mobiliser cette somme, elle avait demandé la validation de sa concession sur la mine de Dian-Dian, en vue d’attirer des investissements.

Cette concession, Rusal l’a obtenue sous le règne de la Lansana Conté.

Guineetime et Xinhua

{jcomments on}

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici