Affaire 19 juillet 2011 ; Commissaire Fabou montre les images de la filature…

0
246

La journée du mercredi 10 avril a été marquée par la projection des éléments de preuves que dit détenir le commissaire Aboubacar Fabou Camara, directeur des services spéciaux de la Présidence de la République, à la barre à titre de témoin.

Le président des Assises Fodé Bangoura à l’entame a tranché la question qui opposait la défense et la partie civile depuis la semaine dernière à savoir la projection des images, des sons et vidéos détenus par le commissaire Fabou pour asseoir la conviction des membres de la cour. Sur fond de débats très houleux entre les différentes parties. La défense souhaitant la continuation du témoignage du témoin et la partie civile la projection des preuves avant les débats.

Le président de la cour a finalement décidé que la projection soit faite. « Les documents que je voudrais vous faire montrer, c’est un rapport avec le véhicule qui était garé derrière la prison centrale », précise-t-il.

Sur ces images, on peut apercevoir le véhicule du commandant Alpha Oumar Boffa Diallo AOB, présumé cerveau de l’attaque du domicile du président Alpha Condé le 19 juillet 2011 à Kipé, en banlieue de Conakry, sur lequel figuraient des traces de sang.

« Le véhicule de marque Mitsubishi RC 9576 T était en direction de Coronthie. Sur le véhicule, on peut constater aussi des traces de sang sur la portière et à l’intérieur du coffre il y a des armes qu’on a retrouvées dedans : une lance-roquette anti char, un fusil FM et des charges », déclare le commissaire Fabou Camara.

Poursuivant, le commissaire de souligner : « M. le président, la date que vous voyez en bas des photos est due à la programmation de l’appareil ». Souvent, on peut voir que la date qui est inscrite est de loin antérieure à l’attaque du 19 juillet 2011. Il est inscrit soit le 30 mars 2011 ou le 2 avril 2011 parfois trois à quatre mois avant l’attaque.

Dans ses commentaires, le commissaire Fabou Camara a indiqué que les images prises au domicile de dame Fatou Badiar montrent que des véhicules qui ont servi à l’attaque y ont bien séjourné. Sur une autre image, M. Camara avance : « ici, on peut voir le véhicule personnel de Mme Badiar. A un moment donné, son véhicule personnel n’était plus dans la cour. C’est après qu’on a appris que ce dernier était garé à Cosa dans une cour ».

Plus loin, on peut voir le sous lieutenant Komara assis au dehors seul et dans une autre vidéo, il est en compagnie de feu lieutenant Coulibaly assis tous deux dans une chambre.

Pour le témoin, cette chambre se trouve dans la concession de la dame Badiar. A l’en croire, c’est depuis le mois de juin ils ont mis une filature pour observer les activités de ces personnes. Mais, précise-t-il, seulement les immatriculations des véhicules du commandant AOB et Mme Badiar sont bonnes, les autres véhicules avaient de fausses plaques.

« Le véhicule de marque Nissan qui est immatriculé RC3544 l après vérification on a trouvé que la plaque appartient à un véhicule de marque Land cruiser Prado dont le propriétaire est Cheik Fantamady Camara qui loge à Kipé et le second RC 9502 appartient à Mamadou Oury Bah, marchand à Dar es Salam », a t-il ajouté.

« Mais, dit-il, deux autres véhicules ont attiré notre attention. Ensuite, c’est une Mercedes qui a conduit Bah Oury au domicile de Mme Badiar entre le 11 et le 18 juin et qui se rendait régulièrement sur les lieux. Le véhicule filmé, c’était Bah Oury qui était dans le véhicule. Il était resté dedans depuis 1h de temps. On a eu le temps de prendre le numéro du véhicule ».

Plus loin, il déclare : « la période allant du 11 au 18 juillet, le véhicule qui était stationné au domicile de Fatou Badiar a été aperçu au domicile de Bah Oury ».

Dans la foulée, commissaire Fabou Camara a affirmé que la copie du contrat qui a été établie entre Almamy Aguibou et le lieutenant Mory concernait la location des pickups pour une durée de 10 jours. Pour le 1er véhicule immatriculé RC 9066 O c’est du 1er au 10 juillet, le second RC 8157 c’est du 4 au 14 juillet. La même période pour le troisième. Tous les véhicules ont été loués par le lieutenant Mory selon le commissaire. « Ces véhicules loués n’ont jamais servi à l’attaque, ni aussi sortis du camp Alpha Yaya Diallo », conclut-il.

IN Mediaguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici