Examen de fin d’année : une association de parents d’élèves demande aux politiciens de préserver la paix…

0
199

A la veille des examens nationaux prévus au mois de mai 2013 sur toute l’étendue du territoire nationale, les inquiétudes commencent à  monter  chez les parents d’élèves face à la situation sociopolitique qui prévaut en Guinée.

Ce lundi 22 avril, la fédération guinéenne des associations de parents d’élèves, étudiants et amis de l’école est montée au créneau, pour inviter les acteurs impliqués dans le processus électoral en cours  à la décrispation de la situation politique en Guinée. Ceci, pour permettre aux élèves de passer les examens nationaux  dans un climat  apaisé.

Aujourd’hui, faute d’électricité dans les foyers à Conakry, les élèves font recours   pendant la nuit, aux lampadaires  le long de l’autoroute, aux stations de service, aux groupes électrogènes pour  réviser. Il s’agit là d’une situation qui exige un climat de non violence, donc de sécurité, selon  Mme Camara Adama Sow, la Présidente de cette Fédération.

Pour permettre  donc aux élèves de passer les évaluations de fin d’années, dans un climat de paix et de sécurité, la présidente de ladite Fédération  demande au gouvernement et à l’opposition de poser actes allant dans le sens de la préservation de la paix. Elle a invité par ailleurs, toutes les structures des parents d’élèves (APEAE) à tous les niveaux à s’impliquer activement dans les préparatifs et le déroulement des examens nationaux 2012-2013.
 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici