Guinée : un directeur de radio condamné pour « injures »

0
317

Mandian Sidibé, Directeur Général de la radio Planète FM  vient d’être  condamné par le TPI de Dixinn pour «  injures » dans un procès l’opposant à Mme Chantal Colle la PDG d’un  groupe de  médias.

 

Mandian Sidibé est condamné au paiement d’une amande   de 500 mille gnf et d’un franc symbolique à Mme Chantal Colle et à la radio Cherie fm pour «  préjudice subie ».Ce, avec l’obligation d’insertion de ces décisions dans trois journaux de la place  en plus  de la diffusion de cette décision dans son émission  « La ronde des journalistes ».

Tentative d’intimidation

 Aboubacar Diallo de la radio Espace Fm, David Youmbouno sont déclarés par le juge   n’ont coupables. Ces journalistes étaient accusés  par Mme Chantal Colle des faits de diffamation, de l’ethnocentrisme et d’injure publique. 

La  condamnation de Mandian Sidibé a été rejetée par les avocats de la Défense  car contraire  à la loi qui régie la presse.

« On a démontré à travers le débat qu’il n’y a pas une infraction qui est punie par le Code de la presse » a indiqué Me Thierno saidou Barry.

A travers donc cette condamnation, dit-il, c’est la tentative d’intimidation de la presse en général.

 «  Nous allons faire appel de cette décision. S’il le faut, nous irons jusqu’à la cour d’appel » a-t-il projeté.

 « Si tu vois que trois journalistes sont inculpés, deux sont libres, c’est moi seul, qui est dans les liens de la culpabilité, vous comprendrez que je suis dans le collimateur du pouvoir. Autant on a relâché les autres, autant on aurait dû me relâcher aussi. Mais je dis que ces pratiques d’intimidation ne marcherons pas chez moi » a expliqué Mandian Sidibé le directeur de la Radio planète Fm.

Pour lui, cette décision est nulle et non avenue. « Nous allons interjeter appel. Je ne suis  pas du tout ébranlé par cette décision par ce que ‘je m’y attendais » persiste Sidibé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici