Dabola: les démembrements de la CENI en quête d’un plan opérationnel

0
259

Les présidents des CEPI (Commission électorale préfectorale indépendante) des 33 préfectures du pays et ceux des CECI (Commission électorale communale indépendante) de la zone spéciale de Conakry ont débuté lundi 20 à Dabola, un atelier de deux jours portant sur une planification commune de démembrements de la CENI.

 

A quelques semaines de la date pour la tenue des élections législatives du 30 juin 2013, cette rencontre revêt une importance toute particulière aux yeux du bureau de la CENI.

 « Tout édifice a besoin d’un soubassement. La CENI ne peut être la CENI qu’à travers vous. Vous êtes le socle sur lequel on va bâtir tout le processus électoral que le peuple de Guinée appelle de ses vœux » affirme El Hadj Mamadi Lamine Condé, membre du bureau de la CENI, à l’ouverture de ces travaux.

Les acteurs impliqués dans un processus aussi crucial que celui lié aux élections, doivent être suffisamment préparés pour remplir leurs missions. « L’apprentissage revêt une importance particulière quand on s’attelle à une œuvre gigantesque comme le processus électoral. Se familiariser avec les méthodes et les moyens de mise en œuvre est incontournable » poursuit le Rapporteur de la CENI, qui a appelé à un échange d’expériences entre les participants.

«  Si la CENI centrale reste seule à rêver dans les  bureaux à Conakry, sans prendre vos expériences, je crois que nous serons à côté de la plaque », croit El Hadj Mamadi Lamine Condé. Du 4 au 5 mai dernier, à l’issue d’un atelier d’échanges, la CENI en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, a élaboré un plan général d’exécution de l’ensemble de ses activités. Ce, après la publication par décret présidentiel, de la date des élections
législatives prochaines du 30 juin.

A Dabola, « il s’agit d’aider la CENI dans l’organisation d’élections législatives transparentes et acceptées de tous. L’objectif spécifique est de restituer les résultats de l’atelier de  Mariador Palace tenu à Conakry les 4 et 5 mai derniers ainsi que l’élaboration d’un plan de travail conforme au plan global de la CENI pour les  démembrements » fait remarquer le directeur de la Formation et Accréditation de la
CENI, Jacques Gbonimy.

Pour lui, le plan opérationnel  qui doit sortir de ces travaux doit être spécifique à tous les démembrements de la CE NI de la République de Guinée. Le préfet de Dabola qui a déclaré l’ouverture solennelle des travaux le lundi 20 mai, a appelé l’ensemble des démembrements de la commission électorale à plus de responsabilité dans l’exercice de leurs fonctions respectives en période électorale.

«  Je vous invite à respecter votre serment », lance Ibrahima Sy Savané aux présidents des CEPI et CECI. Ceci concerne à couper le cordon ombilical avec les structures d’origines. «  Vous êtes sujets de beaucoup de pressions » avertit le Préfet de Dabola qui invite chacun de ces responsables des démembrements à travailler conformément à la loi.

«  Si vous prenez un autre comportement, vous serez décriés » souligne la première autorité de Dabola. C’est dans la ville où est originaire feu Ben Sékou Sylla, ancien président de la CENI, que cette retrouvaille de la «  cheville ouvrière » de la commission électorale nationale indépendante se tient.

In ceniguinee

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici