Média : restitution à Conakry des travaux du Forum de l’Eau de Dakar

0
375

Le Réseau Guinéen des Journalistes pour l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement (REGUIJEHA) a organisé il y a quelques jours à Conakry un atelier de restitution du Forum de Dakar sur l’intégrité de l’eau.

Forum auquel le chargé de la communication du REGUIJEHA, Samory Keita a pris part en janvier 2013.

Cet atelier de restitution qui s’est tenu  à la maison de la presse de Coleah a regroupé plusieurs acteurs du secteur de l’eau dont les Directeurs Nationaux de hydraulique et du SNAPE ( Service National d’Aménagement des Points d’eau), le coordonnateur général de la SEG, le directeur exécutif de l’agence Nationale de lutte contre la corruption et la bonne gouvernance pour dire qu’il ya aussi de la corruption dans ce secteur,  le Représentant de l’ong EAA.

Dans son discours de bienvenue, le président du REGUIJEHA, Abdourahamane Diallo a fait savoir à l’assistance que la mission de son réseau est justement d’inciter les medias guinéens à faire d’une priorité les questions liées à l’accès à l’eau potable, l’hygiène et à  l’assainissement. Bâtir une synergie d’action entre les acteurs spécialisés du secteur. Amener les gouvernants à rendre régulièrement compte de l’évolution des politiques, des services en matière d’accès à  l’eau potable, à l’hygiène et  à l’assainissement. Aussi, porter la voix des populations au niveau national et enfin diffuser les bonnes pratiques de gestion du secteur de l’eau, de l’hygiène et à de l’assainissement.

Selon le rapport 2012 du Joint Monitoring Program (JMP) présenté par le Service National d’Aménagement des Points d’eau (SNAPE), 11% de la population mondiale, soit 783 millions de personnes n’ont pas accès à l’eau potable et 2,5 milliards d’habitants sont encore privés d’un service élémentaire d’assainissement.

Dans son discours d’ouverture, le coordonnateur général de la SEG a souligné que l’instauration de l’intégrité et la lutte contre la corruption restent des éléments essentiels pour la réalisation des engagements de l’actuel gouvernement avant de garantir une franche collaboration des acteurs de ce secteur avec le REGUIJEHA.

Au cours de son exposé de restitution , le chargé de la communication du REGUIJEHA, Samory Keïta qui a pris part à ce forum de Dakar a fait remarquer que sur le plan sous régional, seulement 31,3% des ménages disposent des toilettes adéquates et 62,3 % de la population ont accès à l’eau potable. M. Keita a terminé son intervention par des plaidoyers en faveur de ce réseau.

« Pour que le REGUIJEHA joue correctement son rôle, il a besoin de l’implication de tous les acteurs du secteur et l’appui des partenaires techniques et financiers » interpelle Samory Keïta. Cela, à travers des séries de formations de ses membres, des voyages d’études et la fourniture d’équipements devant permettre au réseau de fonctionner aisément, ajoute-t-il.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici