Sécurité Alimentaire : le monde Rural à la recherche d’un financement de 1,11 milliards de dollars

0
207

Des cadres du Ministère de la Pèche, de l’Agriculture, de l’Elevage, et de l’Environnement  étaient en forum ce lundi 03 juin  au palais du peuple  à travers un «  Business  meeting ».

Ce forum  consiste à  présenter le Plan National  d’investissement Agricole et de  sécurité alimentaire guinéens  aux partenaires au développement afin que ceux-ci viennent en aide pour la mise  en œuvre de la politique agricole.

A travers donc ce forum, les acteurs du monde rural sont à la recherche d’un financement de  1,11 milliards de dollars pour la concrétisation de ce Plan National d’investissement agricole.

En ce début de la saison pluvieuse, les acteurs du monde rural multiplient des stratégies auprès des partenaires au développement pour des besoins d’assistance.

 Ce plan National d’investissement comporte tous les domaines du secteur de développement rural: agriculture, l’élevage, la  pèche… etc

«  Mais on a un impératif, la Banque Mondiale a un grand projet de sécurité alimentaire à raison de 40 millions de dollars que l’on doit soumettre impérativement avant  le 5 juin à 00H TU et la soumission de ce projet est conditionnée du dépôt  dans l’annexe du rapport de cette table ronde qu’on va soumettre à la Banque Mondiale »a expliqué Marc Yombouno, ministre de l’Agriculture.

De son côté, le premier Ministre chef du gouvernement Mohamed Said Fofana, au nom du  gouvernement, s’engage à travers  PNISA-Guinée à relever le défi du vrai  développement durable en Guinée, moteur  du développement économique et social d’un pays.

Il s’agit concrètement de passer d’une agriculture de subsistance a une agriculture de marché pour accroitre enfin   le revenu des producteurs et   qui contribuera ainsi à la réduction de la pauvreté du monde rural.  Il s’agit aussi  de préserver l’environnement et d’assurer une  gestion rationnelle de l’environnement.

 Selon lui, la préoccupation majeure du Chef de l’Etat et son gouvernement aujourd’hui, est d’assurer la sécurité alimentaire et de lutter contre la pauvreté dans le pays, en  témoigne la campagne  agricole de 2011.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici