Lutte contre la drogue: les médias priés de s’investir dans la sensibilisation

0
220

 A l’instar des autres pays du monde, la Guinée s’apprête à célébrer la journée mondiale de lutte contre la drogue prévue le 26 juin prochain.

 

En prélude  donc à cet événement, le comité interministériel de lutte contre la drogue (CILD) a animé ce lundi 24 juin  une conférence de presse à la maison des journalistes à Coléah.

Le but de cette rencontre avec les médias vise à partager les  inquiétudes concernant le trafic  et la consommation  de la drogue de  toutes catégories par les citoyens guinéens. Le comité de lutte a mis l’occasion à profit pour appeler les médias à une plus grande implication dans la sensibilisation des citoyens sur les dangers liés  au trafic et la consommation de la drogue.

« Le sol et le climat guinéens sont très propices à la culture de cannabis. La Guinée est devenue un pays de transit de la cocaïne en provenance du sud-ouest américain… et du sud-ouest  asiatique, le tout vers le marché européen et américain », a expliqué Dr Aguibou Tall coordinateur national du comité interministériel de lutte contre la drogue.

 En Guinée, la lutte contre le trafic de  drogue  est assez complexe  à cause de la complicité et de l’implication de personnes influentes  de la société guinéenne dans ce trafic. Dont certains hauts gradés de l’armée guinéenne, précise Dr Aguibou Tall.
« Les statistiques réalisées  en 2010 en Guinée ont enregistré la plus grande fréquence d’usage de drogue que les années précédentes soit 26,19% des cas, suivie de 18,16% en 2008.

Sur une période de trois ans (2008, 2009, 2010), selon Dr Mamady Kéita représentant du ministère de la santé, le sexe masculin a été le plus concerné par l’abus de drogue que le sexe féminin soit 16,30% contre 3,62%.
  La tranche  d’âge de 15 à 49 ans poursuit-il, a été la plus touchée par l’abus de drogue soit 87,75%.

Pour combattre ce fléau, le comité interministériel de lutte contre la drogue entend mettre en place  un plan national d’intervention, en matière de prévention de lutte conte la drogue à travers les antennes préfectorales, communales.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici