Lutte contre le narcotrafic : la Guinée incinère plusieurs quantités de droogues

0
304

Les quantités de drogues saisies en 2013 par les services répressifs comme l’ office central Anti-drogue, la Gendarmerie, la police, la  Douane, seront incinérées ce mercredi 26 juin 2013 à 15 heures TU  au  kilomètre 36. Le pays reste toujours  » un centre de transit »…

C’est ce qu’a annoncé ce matin   le comité interministériel de lutte contre la drogue en   faveur de la célébration  de la journée internationale de lutte contre la drogue au palais du peuple sous le thème : ‘ » Nouvelles substances psychoactives’’.
 

Les quantités à incinérer sont : le  Cannabis 1154,431kg, Héroïnes 43008kg , cocaines3,256kg, Ephédrines comprimés 7,200.00kg’’.

 Le trafic international de drogue  demeure un fléau qui mérite d’être combattu sur tous les plans. C est pour quoi le colonel Moussa Tiegboro Camara,  le secrétaire général à la présidence, chargé des services spéciaux de la lutte contre la drogue et crimes organisés a, dans son discours,  sollicité l’assistance des   partenaires bi et multilatéraux.

«  Nous disons grand merci pour ce qui est fait et leur lançons un pressant appel afin qu’ensemble nous renforcions les acquis, nous bâtissons les communautés en bonne santé »

 Il a aussi sollicité la collaboration des élus locaux et la population afin de mettre hors d’état de nuire les trafiquants de drogue en Guinée.

Pour le ministre d’Etat en charge de la Justice, Christian Sow, la  Guinée a été  et reste encore le centre de transit de toutes sortes de drogue ; cannabis ; héroïne cocaïne dont l’effet immédiat se voit sur la population dans la rue.

 25% des patients reçus au CHU Donka sont toxicomanes. Ce qui prouve à suffisance l’implication de ‘’nos compatriotes dans le trafic de drogue et de la consommation’’  a-t-il ajouté.

Il invite par ailleurs  les autorités guinéennes  à tous les niveaux de l’application de la loi, de faire preuve de rigueur dans la sanction des personnes impliquées dans le trafic de drogues pour qu’il n’y aurait pas de  situation atténuante  pour  des trafiquants et des  consommateurs. Il a rassuré également la communauté internationale que le gouvernement guinéen mettra toutes les recommandations de l’ ONU sur un support pour la publication.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici