» La date du 30 juin était une pression du Pr Alpha Condé sur la classe politique » dixit Laye Jr Condé ( Mouvance présidentielle)

0
346

Le vice-président de la Communication du RPG- Arc-en-ciel, Laye Jr Condé, vient d’affirmer à notre rédaction que le décret présidentiel convoquant le corps électoral au 30 juin pour les législatives était une  » pression » exercée par le chef de l’Etat guinéen sur la classe politique.

 » La date du 30 juin était pour le Pr Alpha Condé, Chef de l’Etat, une pression pour permettre à la classe politique de hâter les pas pour la conclusion d’un accord politique » sur les conditions d’organisation de ce scrutin, a dit Laye Jr Condé dans une émission hebdomadaire de la radio Sabari fm, ce samedi 29 juin, à laquelle un journaliste de votre quotidien Guinéetime a pris part.

Pour l’une des  » voix » de la mouvance présidentielle, le chef de l’Etat guinéen a usé de son expérience sur le plan politique – quarante années de lutte pour la démocratie- et sa qualité également de  » renard politique ».

A l’en croire, même au sein de la majorité présidentielle, il n’était pas donné à tout le monde de comprendre ce jeu.

 » Vous ne savez pas ce que le parti a gagné avec cette politique », insiste Condé.

Cette lumière apportée à cette période récente de l’actualité politique fera sauter des fauteuils maints acteurs politiques. Cette date du 30 juin, vue la célérité avec laquelle elle est intervenue, a provoqué une levée de boucliers de la part de l’opposition dite républicaine. Dans sa réaction, son porte-parole, Aboubacar Sylla a fait comprendre que le dialogue en vue n’a plus sa raison d’être vu que le décret de convocation du corps électoral ne prend en compte ni le départ de Waymark ni le vote des Guinéens de l’étranger.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici