Collectivités : La France finance la phase 2 du programme PACV

0
265

Six millions d’euros (soit un peu plus de 50 milliards de francs guinéens), c’est le montant  octroyé par la République Française à travers l’Agence Française de Développement (AFD) au titre d’une nouvelle subvention à ce pays.

 Cette  somme est destinée à soutenir la phase 2 du Programme d’Appui aux Communautés Villageoises (PACV) mis en œuvre par la Coordination Nationale du PACV sous la tutelle du Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. C’est le teneur d’un communiqué de presse publié par l’Ambassade de la France en Guinée. Ce Programme est cofinancé également par la Banque mondiale et le FIDA.
 
 Le PACV s’inscrit pleinement dans les objectifs de réduction de la pauvreté fixés par le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté de la Guinée (DSRP3) récemment approuvé par le Gouvernement Guinéen.
 
L’objectif premier de ce programme PACV reste l’accès à des services sociaux de base pour les populations des 304 Communes Rurales (CRD) de Guinée par le financement d’infrastructures collectives jugées prioritaires (eau, éducation, santé, agriculture, entre autres) par ces juridictions.
Il est aussi prévu d’accompagner et de renforcer les capacités de ces Communes Rurales en matière de planification, de budgétisation et de gestion du développement économique de leur territoire. Enfin, cette seconde phase continuera de soutenir les autorités dans leurs réformes de décentralisation.
 
Les premiers impacts attendus de ce programme sont d’ordre social, puisque les réalisations devraient permettre de contribuer à l’équipement des zones rurales, à l’amélioration de l’accès aux services sociaux de base et à un développement plus équilibré du territoire guinéen.
 
Les activités envisagées visent également à renforcer les Institutions Guinéennes Centrales, Décentralisées et Déconcentrées.
 
Ce nouvel Appui de la République Française, quinze jours après la signature d’un Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) de 75 millions d’euros, confirme son soutien au développement économique et social de la République de Guinée. 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici