Direct-Nongo : violentes manifestations contre le manque de courant électrique

0
286

Des jeunes de Nongo, précisément au carrefour Cosa, viennent de bloquer la route principale menant à Lambandji. Ils manifestent contre le manque de courant électrique dans leur quartier.

14 h 02 : C’est une heure après le début de cette manifestation que des négociations sont instaurées entre quatre camionnettes de la gendarmerie et de la police et les manifestants.

 » Zéro ! Zéro ! » peut-on entendre. Des débris de cannettes de bières, de feuilles de tôles sont rétirés puis ramenés sur le macadam. Les agents des forces de l’ordre assistent, impuissants, à la scène. Nombre d’entre eux restent assis dans les véhicules.

 

 » Courant ! Courant ! » c’est le mot d’ordre des femmes et jeunes manifestants de Nongo, Carrefour Cosa, ce lundi 15 juillet. Dès 13 heures, plusieurs jeunes érigent des barrières, à l’aide de vieux pneus, de grosses pierres et autres déchets solides.

A l’aide de quelques bouteilles d’essence, ils ont réussi à mettre le feu à ces pneus et des fumées noires s’élèvent.

La route menant à Lambanyi est bloquée. Les automobilistes en direction de Kaloum, également, rebroussent chemin.

En croire une manifestante, cela fait plusieurs jours aujour’hui que ce quartier cruellement d’électricité. La desserte opérée par l’EDG, la guinéenne de l’électricité, n’est plus du goût de ce quartier, pourtant réputé paisible.

Au moment où nous écrivons ces lignes, les jeunes sont seuls maîtres de ce tronçon. La fourgonnette de la police, arrivée sur les lieux, n’a pu maîtriser les jeunes. Des pierres sont tombés sur les casques de protection des agents. Impuissants, ils ont quitté les lieux.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici