N’Zérékoré :  » la situation en voie de normalisation » ( Porte-parole du gouvernement)

0
159

Seize personnes ont été tuées et environ 80 ont été blessées en deux jours dans des violences inter-ethniques qui ont éclaté entre Guerzé et Konianké dans le sud-est de la Guinée, a annoncé mardi le porte-parole du gouvernement.

« Les violences enregistrées depuis lundi à Koulé, puis à N’Zérékoré, ont fait 16 morts et quelques 80 blessés », a déclaré le porte-parole, Albert Damatang Camara. « Les forces de l’ordre ont été déployées en masse et la situation est en voie de normalisation », a-t-il ajouté.

Dans une adresse à la Nation, le chef de l’Etat guinéen a appelé les citoyens de la Guinée-Forestière à la retenue et au calme.

 » J’invite les Guinéennes et Guinéens à demeurer unis et d’éviter qu’un esprit de division ne gagne nos communautés qui n’aspirent qu’à vivre ensemble dans la paix, la concorde et la sérénité » a-t-il affirmé.

Tout est parti d’une tentative de vol dans une station d’essence par un jeune Koniaké dans la nuit du dimanche à lundi. Le gardien de la station service muni d’arme à feu a tiré à bout pourtant sur le présumé voleur qui a rendu l’âme sur place.

La nouvelle a été transportée dans la ville de N’Zérékoré, où les populations de la communauté Koniaké se sont fortement mobilisées pour la vengeance. Il en a résulté ensuite d’un affrontement violent entre les deux ethnies qui avait vécu en paix dans cette région.

 

Guinéetime ( avec AFP)

{jcomments on}

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici