Campagnes agricoles du gouvernement : un  » échec », selon Badiko Bah

0
396

Le président du Front d’union pour la démocratie et le progrès ( FDP) vient de mettre  en doute les campagnes agricoles du gouvernement guinéen qui «  maquent d’organisation » depuis 2011.

Lors de son point de ce jeudi 18 juillet,  Badiko reste intraitable sur ce dossier.
 
 «  Dans le domaine agricole, une chose qu’on aurait pu saluer, s’est terminée par un fiasco dont le coût énorme reste à chiffrer. Il s’agit de la campagne agricole, lancée en 2011 » affirme Mamadou Badiko.
 
«  Le début  de cette campagne en 2011, avait suscité beaucoup d’espoir  chez les  paysans guinéens. Fort malheureusement, on en parle si peu cette année. Tambour battant pour fournir à la paysannerie des intrants et matériels agricoles. L’affaire s’est effondrée au bout de deux campagnes à cause du manque d’organisation et de détournement massifs » a-t-il ajouté.
 
Pour situer la responsabilité de cet « échec », le patron du FDP, Mamadouba  Badiko pointe du doigt la gestion du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé. Selon lui,  «  ce comportement ne permettait  guère de payer les fournisseurs et de se réapprovisionner. Pour cause « des intervenants sont sélectionnés parmi les fidèles du parti au  pouvoir. Il faut noter que ces aides à l’agriculture n’ont pratiquement pas eu  d’impact sur l’offre de produits  vivriers ».
 
Il est à noter qu’en dépit des multiples campagnes agricoles  menées par le gouvernement  guinéen,   le panier de ménagère reste toujours une préoccupation du citoyen lambda.
«Le prix reste élevé pour une population misérable à la limite de la suivie » remue-t-il le couteau dans la paix.
 
Pour le président du FDP, cet état de fait est dû, au manque d’une étude sérieuse de cette initiative dans le cadre de la politique cohérente et soutenue.

Il faut noter que la campagne agricole  2013, passe inaperçue, elle n’a pas connu beaucoup d’engouement que celles précédentes.

{jcomments on}

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici