Violences : présentation de l’Etude sur la cartographie des conflits en Guinée

0
562

Le gouvernement Guinéen  à travers  le ministre de la Coopération internationale vient de condamner une fois encore   des incidents survenus à N’zérékoré qui a causé des pertes en vie humaine et des dégâts matériels importants.

 

C’était en faveur d’une formation sur  la validation de l’étude sur la cartographie des conflits en Guinée.  Cette étude  vise à servir d’outil technique de base pour l’élaboration d’une stratégie nationale de prévention des conflits. 

«  Il n’ya pas de développement sans la paix, il n’y’a pas de paix sans la tolérance. Cet appel est lancé aux parents de la Guinée Forestière, aux compatriotes  guinéens  de se ressaisir et de voir l’intérêt national, surtout de mettre fin  aux conflits à connotation  ethnique, religieuse  » a déclaré Pr   Moustapha  Koutoubou Sano, ministre guinéen de la Coopération.

«  Il n’est pas admissible de prendre la vie d’un être humain, nous sommes condamnés à partager la géographie, l’histoire et même le climat ensemble » a-t-il ajouté  

 
 De son coté, Mme Metsi Makhetha, Directrice Pays PNUD a énuméré cque  « Ce document  décline en 4 axes majeurs qui peuvent se résumer comme suit : la gestion des manifestations publiques, la gestion des préjugés ethniques ; la gestion du foncier ; la gestion des ressources minières et agro-pastorales.»

 «  La prévention fait appel à la capacité d’anticipation à travers des réponses adaptées au contexte du moment. A cet effet, le défi de formulation des programmes de prévention de conflits réside fondamentalement dans l’identification des causes profondes et des facteurs de conflits » a-t-elle poursuivi.

{jcomments on}
.

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici