Législatives : ces sujets qui agacent la CENI

0
277

Le Directeur des opérations à la CENI Yaya Kane, appuyé par celui de la Transparence, déplorent l’enrôlement massif des enfants de moins de 18 ans,   constaté dans quelques  CARLES du pays.

 

C’est  en faveur  d’une conférence de presse qu’ils ont animé à la maison des journalistes, le week end dernier
 
En plus des  pannes enregistrées sur les kits dans plusieurs endroits, empêchant du coup l’évolution correcte des opérations d’enregistrement, la CENI est aussi  confrontée à l’enrôlement massif des enfants de moins de 18 ans.

Pourtant la Constitution guinéenne ne prévoit pas que les enfants de moins de 18 ans soient enrôlés sous peine d’une sanction prévue par la loi.

« Quand  on a été informé de cela, on a envoyé  la FOSSEPEL sur le terrain » a dit Yaya Kane. La Fossepel est l’institution chargée de la sécurisation du processus électoral en Guinée.  Pour corriger ce dérapage, il invite la presse à dénoncer cet état de fait.
«  Si vous informez les gens, qu’on a mis en prison ces enfants-là et leurs complices,  ça peut freiner. Nous allons afficher partout le diagramme pour montrer  tel et tel endroit, il y a eu l’enrôlement des enfants’’ ajoute-t-il.

Pour le directeur de la Transparence Maxime Koivogui,  confirme qu’à Sangoyah, dans les CARLES  340 et 341,   il suffit de contacter  les opérateurs  de saisie.

«  Vous allez savoir que les membres de CARLES sont agacés par l’enrôlement des enfants » a-t-il dénoncé.

Cette pratique est beaucoup plus fréquente dans les zones  de «Hamdallaye  Koloma, Simbaya » a-t-il  signalé.

Pour les raisons qui poussent ces enfants à aller se recenser,  «  il semble qu’on leur   dit que c’est très bon de se faire recenser puisque ça permettrait d’avoir des documents pour  voyager. Donc les enfants vont innocemment avec cette idée là en tête »

Le financement.
Le Directeur des Opérations de la CENI  également signalé le manque de financement auquel,  son institution est confrontée pour faire face à la sécurisation de ce processus électoral, c’est-à-dire la prise en charge de  la FOSSEPEL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici