Révendication des membres des Carle : la CENI demande l’intervention des partis politiques

0
226

La Ceni, dans une déclaration publiée hier,  » prie » les partis politiques à  » intervenir » au près de leurs représentants qui revendiquent des primes exorbitants pour deux semaines de travail.

  » La Ceni, tout en remerciant ses partenaires traditionnels que sont les partis politiques et l’administration décentralisée et déconcentrée, les prient dans l’intérêt du processus en cours, d’intervenir au près de leurs intervenants, en vue de la poursuite  normale de la révision complémentaire des listes électorales » affirme Dr Oumory Sano, dans sa déclaration radiodiffusée.

La commission électorale rappelle que la mission de ces représentants des partis politiques est de suivre le déroulement régulier des opérations de révision en vue de rendre compte à leurs mandants, les  partis politiques.

La délégation de ces membres de Carle, reçus hier à la CENI, exigent le paiement en faveur de chacun, d’un montant équivalent à 1 million 500 mille gnf pour 15 jours, à l’image des recrues de sabari technology.

Selon les calculs de la CENI, pour 40 mille membres de carle de toute la Guinée, l’enveloppe est estimée à 60 milliards gnf ! Impossible d’y faire face puisque la précédente révision des listes électorales, durant un mois, n’a coûté à l’institution que 4 milliards gnf !

 Dans le même ordre d’idées, la Ceni a mis à la disposition de ses démembrements  » le forfait » promis à ces membres de Carle. Chaque commission à une masse d’un million de francs à partager entre ses membres.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici