Claude Pivi et Tiégboro à N’Zérékore pour  » rétablir la paix » :  » C’est inopportun » ( FIDH)

0
289

 La fédération internationale des Droits de l’Homme et sa correspondante en Guinée ont jugé l’envoi de Lt-Colonel Moussa Tiégboro Camara et Lieutenant Claude Pivi pour  » rétablir la paix en N’Zérékoré inopportun ». C’est dans une déclaration commune publiée dont nous avons copie.

 

« Les avancées judiciaires réalisées en 2013 sont à saluer pour cette année déclarée par le président comme l’année de la justice, mais envoyer deux responsables de la sécurité inculpés par la justice pour des graves violations des droits de l’Homme rétablir l’ordre en province, nous semble inopportun » a déclaré Karim LAHIDJI, président de la FIDH.

Des affrontements entre deux communautés, au sud-est de la Guinée, il y a deux semaines, ont fait près de 100 morts, selon le gouvernement guinéen. Dès l’éclatement de ce conflit qui avait pris un caractère communautaire et religieux, les Autorités de Conakry ont envoyé ces deux officiers qui, en plus, sont tous originaires de la dite région.

Mais ceci inquiète les défenseurs des droits humains.

 » La FIDH et l’OGDH s’inquiètent de voir M. Claude PIVI et un de ses co-accusés dans l’affaire du 28 septembre 2009, le Lieutenant-Colonel Thiegboro CAMARA mandatés pour rétablir l’ordre public en Guinée forestière après les affrontements inter-communautaires de la région de Nzérékoré qui auraient fait une centaine de morts. »

Dans un communiqué officiel, ces deux organisations pensent que la place de ces officiers est derrière le barreau.

« Nous demandons qu’ils soient relevés de leurs fonctions jusqu’à ce que leur responsabilité dans ces faits criminels ait été tranchée par une cour de justice, qui pourra ainsi statuer en toute sérénité » a-t-il ajouté.

{jcomments on}

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici