Emeutes-Electricité: le GRAIN dénonce des manipulations politiques…

0
452

Suite aux émeutes contre la détérioration de la desserte en électricité ayant vivement secoué la banlieue de Conakry ces derniers jours, le Groupe de réflexion, d’action et d’initiative du parti au pouvoir-GRAIN dénonce ce qu’il appelle  »manipulation politique » et en appelle au sens de la retenue des Guinéens. Déclaration:

« Le GRAIN constate avec beaucoup  d’amertume que des  leaders politiques en connivence avec certains groupes, sans vision, sans  projet de sociétés ni programme politique cohérent, profitent du délestage de l’électricité dans certains quartiers de la capitale pour manipuler et  instrumentaliser des jeunes afin qu’ils fassent du vandalisme en s’attaquent aux personnes, aux biens publics et privés,  troublant  ainsi à l’ordre public.

Sous prétexte de  <<  coupure d’électricité  >> , le dessein inavoué de ces leaders politiques de l’opposition est, comme ils l’ont toujours dit depuis l’élection du Professeur ALPHA CONDE à la Magistrature suprême du pays, d’empêcher la tenue effective des élections législatives prévues pour le 24 septembre 2013  et de provoquer une situation d’instabilité généralisée pour compromettre les acquis du Gouvernement, en termes de bonne gouvernance.

  Il faut rappeler  que ces ignobles attitudes machiavéliques d’un autre âge, interviennent au moment où  l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus électoral viennent de signer sous l’égide du facilitateur de la communauté internationale,  le document contenant l’accord final du dialogue inter-guinéen le 3 juillet 2013, en vue de la poursuite du processus électoral.
Cependant, le GRAIN rappelle que le chef de l’ETAT, a inscrit au cœur de son programme de société la  desserte  de  la population guinéenne en  électricité   et cela de façon définitive ; c’est pourquoi depuis son investiture, il ne cesse de traduire cette volonté en actes concrets ; parmi ces efforts nous pouvons citer :
    L’organisation de la première table ronde des bailleurs de fonds sur le secteur de l’électricité
    signature du contrat avec la société chinoise CWE pour l’aménagement hydroélectrique de Kaleta pour une puissance de 240 MEGAWATTS financée à hauteur de 506 millions USD dont 125 millions financés  par l’Etat guinéen. Les travaux de réalisation du Barrage ont  démarré et avancent conformément au chronogramme ;
    réhabilitation des groupes G33 et 34 de la centrale thermique de Tombo 3 pour une capacité additionnelle de 40 MW,
    acquisition de nouvelles Centrales Thermiques d’une puissance supplémentaires de cent (100) MEGAWATTS en cours d’installation pour la ville de Conakry, avec des partenaires Brésiliens.
    équipement des 33 Préfectures du Pays  en panneaux solaires ;
    achèvement des travaux de remplacement de 15 pylônes sur la ligne 110 KV Donkéa – Grandes chutes ;
    démarrage des travaux de jonction de 20 MW de diesel à Kipé ;  
À cela, il faut ajouter qu’à chaque mois, le gouvernement guinéen  subventionne l’EDG à hauteur de 16 milliard de francs guinéens dans la fourniture du courant à la population.

  Pour la matérialisation de ces reformes, le GRAIN encourage les citoyens à plus de patiences et en appelle à  leur sens de responsabilité, car la réhabilitation de tout le réseau de distribution en cours  actuellement dans la ville de Conakry conditionne la pérennité de la fourniture du courant.

En effet, le GRAIN, soucieux  et respectueux des valeurs démocratiques, attache un prix à la paix, à la stabilité et à la préservation des acquis démocratiques déjà enregistrés.

C’est pourquoi  il demande à  l’ensemble des citoyens de  dire non à ce genre d’attitudes et de comportements dont la seule finalité est de maintenir notre pays dans son statut d’Etat arriéré et non viable, alors que  la Guinée a tous les atouts pour réussir son décollage économique et assurer le mieux être à l’ensemble de ses populations amorcés par le Président de la République le Professeur  Alpha Condé.

Le GRAIN invite la brave jeunesse  guinéenne à ne pas se laisser  instrumentaliser aux fins de la préservation des biens publics et privés et de ne privilégier que l’intérêt général du Peuple de Guinée, chaque fois qu’ils vont être amenés à poser un quelconque acte dans le sens de l’exercice des libertés publiques consacrées et garanties par la Constitution.
Le GRAIN  invite  également les autorités à tous les niveaux à prendre toutes les dispositions idoines afin de renforcer la sécurité des citoyens et de leurs biens et de maintenir la paix et la stabilité dans notre pays. »

  
Vive la République !
Que Dieu bénisse la Guinée.
Conakry, le 02 aout 2013

  Le Bureau Exécutif

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici