N’Zérékoré : Condé reconnait que  » le déploiement des forces de l’ordre n’a pas été à la hauteur des violences »

0
287

Le président guinéen, Alpha Condé, en visite à N’zérékoré, capitale de la région forestière victime des dernières violences ethniques meurtrières, a pointé du doigt le laxisme des autorités locales dans la gestion des affrontements.

S’exprimant devant ses partisans à la Maison des jeunes de N’zérékoré, M. Condé a fait allusion à l’ampleur des dernières violences ayant fait près de 95 morts et une centaine de blessés, selon le dernier bilan officiel.

Alpha Condé accuse à ce propos l’autorité locale, qui n’a pas joué son rôle, a appris APA lundi de bonnes sources.

« Et l’Etat étant absent, le déploiement des forces de l’ordre n’a pas été à la hauteur des violences », a-t-il dit tout en promettant que l’Etat sera désormais présent à tous les niveaux du pays.

Dans la foulée, le Chef de l’État guinéen a estimé que les détracteurs du changement qu’il a réussi à instaurer sont à la base de la manipulation des citoyens. Il a invité à ce propos les sages, jeunes et femmes de N’Zérékoré, à se poser la question de savoir pourquoi toutes ces violences dans leur région.

Il a en outre insisté sur la nécessaire cohabitation pacifique entre les Guerzé et les Koniankés qui peuplent principalement la région, les appelant à travailler main dans la main dans les organisations et associations de la Guinée-Forestière.

APA

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici