L’Etat loue des groupes électrogènes : une première en Guinée !

0
233

Pour finir avec  l’obscurité – et l’obscurantisme qu’elle peut provoquer chez les Guinéens, surtout les plus jeunes-, mais sonner la belle recréation des émeutes dans la capitale, l’Etat guinéen loue des groupes électrogènes. Une première !

S’il y avait une palme à donner à ce gouvernement, en matière de choix  pour éviter que le régime ne bascule, elle serait d’or, certes. Face aux émeutes à Conakry – coeur du pouvoir- dont personne ne pouvait imaginer la suite, l’Etat a pris les choses en mains. Avec des dégâts matériels importants, sur tous les axes routiers de Conakry, dans plusieurs quartiers, souvent au même moment, il y avait vraiment péril en la demeure !

 

C’était difficile de conclure que les seuls coins favorables aux  opposants, avaient seulement les techniques pour barricader les routes, brûler de vieux pneus usés ou s’attaquer à des édifices et autres engins roulants.  Non loin s’en faut !

Dixinn, quartier paisible et qui a voté RPG au second tour de la présidentielle de 2010, est devenu Homme. Oui, les gamins de Bambéto-Cosa et Hamdallaye ont toujours reproché à Dixinn sa couardise, ses pleutreries. Mais cette fois-ci, c’est là où la révolte était summum.

Ceci montre à n’en pas douter toute la dangerosité des dernières manifestations de rue qui, quelques fois, ont laissé policiers et gendarmes ineptes, réduits à regarder et constater – le coeur meurtri- les dégâts.

Les condamnations vigoureuses du pouvoir et de ses affidés, ainsi que de celles du parti présidentiel,  démontrent une fois encore que cette situation était une source d’inquiétude des gouvernants.

Le chef de l’Etat guinéen a vite fait d’y voir les manipulations de ses frères de l’autre côté, ceux qui sont souvent qualifiés d’opposition dure à cuir. D’autres ministres ont pointé du doigt la faiblesse de l’Autorité de  l’Etat et le manque de culture citoyenne chez les citoyens.

En vérité, l’on ne pouvait se rendre compte de ‘existence de ces scenarii sauf lorsque l’EDG   a cessé de fournir le service minimum  dans certaines localités. Gouverner, c’est prévoir non?

Il y a quelques jours qu’on nous rabat   les oreilles avec cette location de groupes électrogènes de 50 MW, capables de nous faire  » passer la période de soudure » de la guinéenne d’électricité. L’enveloppe est estimée à plus de 9 millions de dollars des yankees. On veut bien le voir. Le peuple croise es doigts face à cette réalité qu’elle n’a pas encore vue, du moins en Guinée.

Cette solution, palliative, aurait donné ses résultats sous d’autres cieux. Pas forcément en Guinée où l’on voit que des investissements de plusieurs centaines de millions de dollars, dans le secteur de l’énergie, n’ont rien donné si ce n’est une nouvelle promesse. Et sans que le ministre d’Etat à l’Energie ne saute….en courant.

{jcomments on}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici