N’Zérékoré : Arrestation de 113 personnes et d’importante quantité d’armes saisie

0
190

Plus de 113 personnes ont été arrêtées et une importante quantité d’armes de guerre a été saisie par les services en charge de l’enquête judiciaire déclenchée suite aux affrontements violents survenus en juillet dernier, dans la région administrative de N’zérékoré, a annoncé vendredi à la radio nationale le procureur du Tribunal de première instance de N’zérékoré.

Selon lui, le tribunal de première instance de N’Zérékoré est en train de travailler d’arrache-pied pour faire appliquer la loi dans toute sa rigueur, pour faire jaillir la vérité des faits dans le conflit intercommunautaire ayant provoqué la mort d’environ 150 personnes et des milliers de personnes affligées par les conséquences directes ou indirectes dudit conflit.

Le procureur a précisé que le ministre guinéen de la Justice et Garde de sceaux est ferme sur les instructions données, afin d’arrêter et de traduire en justice tous les auteurs des crimes et atrocités, dont les populations innocentes de N’Zérékoré ont été victimes.

Maitre Béavogui a, au nom des instances judicaires du pays, rassuré les victimes et les populations que justice sera rendue et que les coupables seront punis, pour que de tels actes ne se répètent plus jamais dans cette localité.

De même, les services de police et de gendarmerie continuent de mener des investigations pour la recherche des armes cachées dans les familles et qui ont permis de commettre les tueries et tous les crimes barbares.

Au-delà des cas de morts et des blessés graves, plus de 3 000 personnes ont été sinistrées par le conflit entre la communauté des koniankés et celle des geurzés, selon le Service national d’action humanitaire (SENAH), chargé de la gestion des aides et assistance, lors des catastrophes ou des conflits inter-communautaires.

XINHUA

{jcomments on}

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici