Amical Guinée- Algérie : le Syli national montre la  » fragilité » de l’équipe d’Algérie

0
192

Le Syli national de Guinée a fait douter l’équipe algérienne. C’est le constat que fait la presse algérienne à l’issue du match l’amical soldé par un score de 2 buts partout. Lisez ces extraits

 » La sélection nationale n’est pas encore au point. La preuve en a été donnée hier par la Guinée qui a posé pas mal de problèmes aux Verts qui, quoi que diminués, ont montré qu’ils manquaient encore de solidité qui fait les grandes équipes. Heureusement que c’était un match amical seulement car, s’il s’était agi d’un match officiel pour la qualification à la Coupe du monde, rien ne garantirait que l’Algérie irait au Mondial.

Guedioura marque sa «spéciale»
La première mi-temps a été conforme aux scénarios habituels de la sélection nationale au stade Mustapha-Tchaker : une domination territoriale et une possession du ballon supérieure à celle de l’adversaire. Pourtant, ce sont les Guinéens qui sont les premiers à créer le danger par l’intermédiaire de Mara qui, «oublié» dans la surface de réparation, a repris de la tête un centre venu de la gauche, mais le ballon est passé largement au-dessus de la transversale (4’). La réplique des Algériens a été cinglante : un coup franc en leur faveur est astucieusement combiné entre Madjid Bougherra et Adlene Guedioura, ce dernier se retourne et lance un missile que le gardien de but guinéen ne peut qu’effleurer, avant qu’il ne secoue les filets (11’). Un but splendide digne de la «spéciale Guedioura» que le milieu de terrain de Nottingham Forest a l’habitude de marquer avec son club et avec la sélection nationale. Nabil Ghilas a failli corser l’addition à la 20’ lorsqu’il a bénéficié d’un contre favorable et s’est présenté face à Camara, mais sa frappe écrasée est passée à côté. Les Verts dominaient, mais le Sily national tentait quand même de sortir la tête de l’eau. Il a failli y parvenir à la 22’ lorsque Diallo a repris en pivot un centre venu de la droite, mais Doukha, vigilant, a détourné le ballon sur sa ligne.

Djabou fait mouche avec son gauche
Les Verts, eux, font preuve de plus d’efficacité : Abdelmoumen Djabou, titularisé pour la première fois sous l’ère Halilhodzic, après un début de match plutôt timide, fait parler son redoutable pied gauche en décochant un tir puissant, suite à un service de Guedioura, qui voit le ballon se loger sur la gauche de Camara (24’). Confiné à droite, il a fait mouche à l’une des rares fois où il est rentré dans l’axe. Soudani aurait pu corser l’addition si sa reprise de la tête, sur un centre en cloche de l’omniprésent Guedioura, n’avait pas raté le cadre (27’) La dernière occasion de la première période est à l’actif de Ghilas qui, bien lancé par Soudani, tire en force, mais hors cadre (37’).

Cissé met à nu les lacunes des Verts
La seconde période a débuté avec trois changements du côté algérien : Taïder, Brahimi et Belfodil ont remplacé respectivement Mostefa, Djabou et Soudani. Ces changements ont quelque peu déséquilibré le système de jeu de l’équipe. Comme le sélectionneur de la Guinée a également fait rentrer des titulaires en puissance, le match s’est équilibré, avant que les Guinéens ne prennent l’ascendant sur le plan technique. Après un avertissement, suite à un tir dévissé (49’), ce même joueur allait permettre à son équipe de réduire la marque en démarquant astucieusement Cissé qui bat facilement Doukha (56′). La pression s’est accentuée et a permis à la Guinée d’égaliser : Traoré s’est joué de Halliche dans la surface de réparation, avant de tirer sur Doukha qui a renvoyé le ballon, mais Cissé, à l’affut, a repris dans le filet vide (60’).  Les Guinéens ont été nettement plus dangereux durant la seconde période, à l’image de ce tir puissant sur lequel Doukha a dû se déployer pour sortir le ballon en corner (70’). La réaction des Verts est venue de Taïder qui, suite à un magnifique travail de Belfodil, a décoché un tir qui a frôlé la transversale (76’). Malgré de multiples changements et une dernière tentative de Brahimi, avec un tir à ras de terre dans le petit filet (90’+1), les Verts n’ont pas pu inscrire le but de la victoire. Les Guinéens ont même raté la victoire dans le temps additionnel lorsque Traoré a vu son tir croisé du gauche percuter le montant gauche du but de Doukha. Le match s’est terminé sur un nul équitable qui a mis à nu des lacunes défensives et dans la relance qu’il faut corriger, avant la double confrontation en barrages. »

lebuteur.com

{jcomments on}

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici