Affaire Batè Fm : le gouvernement s’oppose aux accusations de RSF

0
405

Le dernier séjour du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, dans la Guinée profonde, n’a pas finit de livrer ses secrets. Le gouvernement vient de réagir, vigoureusement, suite au communiqué de RSF condamnant les violations de la liberté de presse. Lisez ce communiqué.

 » L’ONG Reporters sans frontières, a dénoncé dernièrement des faits qui se seraient produits en Guinée le 16 août dernier lors de la visite du chef de l’Etat en Haute Guinée. Les contrevérités qui y sont contenues obligent le Gouvernement à réagir.

Reporters sans frontières déclare que des militants du Rassemblement du peuple de Guinée (RPG) auraient saccagé et enlevé tous les équipements de Batè FM, une radio privée implantée à Kankan en Haute Guinée, à l’Est du pays. Dans la même veine, l’ONG déclare que dans la région, un accueil hostile a été réservé au chef de l’Etat lors de sa tournée à Kankan et environs. Accueil hostile commenté par Batè FM et qui aurait amené des militants du RPG à attaquer cette radio qui aurait été fermée par les forces de sécurité. Le tout couronné par une violence exercée contre un journaliste qui a vu sa caméra endommagé à Labé, « une autre ville de la Haute Guinée ».
Le Gouvernement dément ces informations d’une légèreté extrême.

Le Gouvernement déclare que les vandales qui s’en sont pris à Batè FM ont été arrêtés, les équipements repris et retournés à la radio, la station a recommencé à émettre et aucune preuve n’indique que ceux qui ont été appréhendés sont des militants du RPG. Mieux, après ces événements, le Gouvernement, à travers le ministère en charge des Droits de l’Homme et des Libertés publiques a publiquement condamné l’acte.

La Guinée, dans un contexte difficile et malgré les dérapages enregistrés par certains médias, s’efforce à appuyer la presse. Le 12 août dernier, son excellence monsieur le Président de la République, le professeur Alpha Condé, a rencontré lors d’un déjeuner les représentants de la presse. Un état des lieux sur la presse a été fait et l’expérience est appelée à se renouveler.

Le Gouvernement appelle RSF à mieux vérifier les informations qu’elle reçoit. Le Gouvernement invite les journalistes guinéens à exercer leur métier avec professionnalisme, rigueur et sérieux, dans le respect de l’éthique et de la déontologie. »

Conakry, le 23 Août 2013.
Le Porte-parole du Gouvernement

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici